Les incohérences de Saïd Sadi se suivent et se ressemblent

Les incohérences de Saïd Sadi se suivent et se ressemblent

Je viens de suivre avec beaucoup d’intérêt la Conférence & Débat donnée par Saïd Sadi dans le cadre du Festival Amazigh de Montréal, intitulée “Emigration Nord-africaine d’hier et d’aujourd’hui : Analogies et spécificités”.
Je suis resté sur ma faim, pour le moins, et pour cause !

Une réponse à une question d’un jeune militant souverainiste convaincu, lui demandant qu’est-ce qu’il pense du drapeau kabyle, qu’il lui exhibe en pleine salle, Sadi a eu beaucoup de gène, une fois de plus, à s’exprimer sur l’orientation souverainiste actuelle du mouvement national kabyle.

Le passage qui suit m’a laissé perplexe, pour demeurer circonspect.

SAID SADI : ” …On m’a montré – Je ne sais pas d’où elle vient – une pièce de monnaie, de l’Etat Kabyle, où il y a l’effigie de Mouloud Mammeri ! Mais c’est une imposture ! Je connais Mammeri, d netta i yi-d-iṛebban, il n’a jamais été “sécessionniste” (SIC) !” (Vidéo ci-jointe, index time (5:38-51).

Ces propos, à connotation de mépris, me laissent pantois. Où est la pertinence du militant Sadi des années 80 ?
Faut-il, à chaque étape de lutte, ressusciter Mammeri, lui relater toute la rétrospective des péripéties et des tribulations du Mouvement dont il était le porte flambeau pour lui demander de donner son avis sur le bienfondé de l’orientation souverainiste actuelle de mouvement national kabyle ? Ou faut-il accepter la disposition de son porte-parole autoproclamé Sadi, comme s’il en était le dépositaire exclusif ?

Puisqu’on parle de Mammeri, faut-il rappeler que Mammeri avait condamné la décision de Sadi de créer son parti RCD déjà, par une déclaration préparée à être rendue publique le 08 Février 1989, soit 17 jours avant sa tragique disparition, à la veille même de la tenue des assises de ce qui allait devenir le Parti RCD, sans que les participants l’aient su avant !

Et il a fallu l’intervention de Ferhat qui se fut dépêché auprès de lui pour persuader Mammeri de la pertinence de cette décision de création d’un parti politique et de surseoir ainsi à la publication de sa déclaration de condamnation ? Alors ?
La jeunesse militante kabyle, sortie des tumultueuses tribulations de 1994, 1998, 2001, et j’en passe… doit-elle ranger au placard aujourd’hui ses aspirations militantes, ignorer l’expérience, l’histoire récente et évacuer tous les enseignements cristallisés à travers plus de 30 ans de lutte infructueuse, et se figer Motus et bouche cousue à l’état de la situation politique de l’époque de Mammeri ? Pour faire plaisir à Sadi ? C’est à dire avancer à reculant ?

Il est vrai, chaque citoyen kabyle a son opinion à faire valoir. Mon propos n’est pas là, mais sur l’incohérence des arguments avancés.

Vous m’excusez, mais physicien pragmatique que je suis, j’ai appris à composer avec les résultats d’expérience, et en capitaliser les acquis d’une manière aussi judicieuse qu’efficiente. Car du fait de sa nature même, c’est la seule “théorie” qui s’affranchit de validation, étant justifiée par elle-même, corroborée et éprouvée par elle-même. En effet, celui qui ne tient pas compte de son expérience passée, il est condamné à la rééprouver et rééditer ainsi ses propres échecs. Indéfiniment, hélas !
 

Dahmane Ait Ali - Chercheur Physicien

https://www.facebook.com/Mazed.Dahmane

Rubriques

Commentaires

Soumis par Anonyme (non vérifié) mer 18/04/2018 - 08:52

Said sa3di il aime dormir atass atass mazel elhal.
Les crocodines aiment beaucoup ta maniere .

Soumis par said sadi "le … (non vérifié) mer 18/04/2018 - 15:07

Azul,

Ce qui est grave c'est que la marionnette sadi, a dit; " pourquoi nous les Kabyles, avons choisi comme porte parole Mass Ferhat lorsque celui ci n'a pas été reconnu par l'état anegerien"
mince alors si nous devons attendre l'aval de cet état arabomusulmant celui même qui a assassinés nos enfants pour choisir de l'avenir de notre pays Kabyle c'est grave.
Le soit disant docteur sadi devrait prendre la place du patient car là il est atteint gravement.
Pour les pro rcd, dites moi ce qu'a fait votre cher sadi pour la Kabylie, rien, pour vous si il a fait des alliances avec des partis islamistes oui oui islamistes, bizarre pour un parti qui ce dit démocrate, sadi à toujours fait parti de cet état arabomusulmant, le rcd est une coquille vide juste pour brouiller les pistes de la Kabylie Libre et Laïc.

Soumis par Tachefin (non vérifié) mer 18/04/2018 - 18:57

L'habitude de s'en prendre à quelqu'un pour exprimer un désaccord ou une critique n'est pas constructive. Cette façon d'agir reflète un manque évident d'arguments. Et là, je donne raison au Dr Saadi qui priorise la lucidité et privilègie la force de l'argument par rapport à l'argument de la force.
S'agissant de sa récente prestation à Montréal sur l'émigration nord-africaine au Festival amazigh, je suis moi aussi resté sur ma faim.
La grande démonstration géopolitique brassant large pour "régler" les crises multiformes des États nord-africains dans un cadre fédératif relève, à mon avis, de la spéculation. Il ne propose pas de solution concrète ou de programme précis. Ce n'est sans doute plus sa mission. Et la Kabylie dans tout ça, rien, nada. Nous avons néanmoins réappris que M. Saadi voit l'indépendance comme une sécession. So, what? Allons-nous
accepter notre disparition pour rester dans l'Algérie arabo-musulmane? Non, non et non. Le statu-quo et l'impasse actuels n'ont aucun avenir.
À l'inverse de Said Saadi, Ferhat Mehenni, lui propose une issue à cette impasse et elle s'appelle autodétermination des Kabyles pour édifier leur État indépendant. C'est au peuple kabyle de décider de son sort. Il faut agir d'abord local avant de penser global, pas l'inverse.
Aprés avoir libéré l'Algérie pour voir son droit à l'existence nié et réprimé, la Kabylie a désormais le droit de se libérer elle-même. Se libérer d'une extinction programmée depuis longtemps et se libérer pour se développer et s'épanouir.
L'option souverainiste de Ferhat Mehenni devient dés lors incontournable. Le leader du Mak-Anavad a donné, si besoin est, en homme de terrain et de conviction, toutes les preuves de sincérité de son engagement. Mas Ferhat Mehenni est toujours guidé par le pouvoir de l'amour et pas par l'amour morbide du pouvoir.
Pour terminer, je dirais que l'urgence est plus de sauver la Kabylie plutõt que de voler au secours de ceux qui ne nous le demandent pas. Agir local puis, s'il y a lieu, penser global.

Soumis par Ariless77777 (non vérifié) mer 18/04/2018 - 22:29

Il veut continuer à nous endormir avec sa nouvelle lubie des états africains.
On est meme libre chez nous en Kabylie et notre doctour veut libérer les états amazighs d'afrique du nord....
Ses réactions face aux militants du MAK qu'il traite de "cessessionistes" en utilisant le même vocabulaire que le régime maffieux qu'il qualifie de kabylophobes mais avec qui il mange depuis 30 ans.
Le clou du spectacle c'est lorqu'il affirme sans rougir que "Dda Lmouloud" n'était pas "cessessioniste" et qu'à ce titre les Kabyles du MAK n'avait pas de légitimité a créer une pièce de monnaie avec effigie de Mouloud Mammeri.. Ce que Sadi oublie de dire, qu' à son époque il n'y avait aucun indépendantiste kabyle mais que depuis beaucoup de chose se sont passés, la guerre civile, les crimes de l'état algérien en Kabylie en 2001, les assassinats politiques, les enlevements, le sabotage économique, le reine sans partage de sa majesté bouteflica, les trahisons du FFS et surtout du RCD qui ont abandonné la laicité pour s'encanailler avec les islamistes, qui ont abandonné l'amazighité, et qui partout ou ils ont des mairies les gèrent comme des commis de l'état FLN...
Heureux les martyrs qui n'ont rien vu......

Soumis par Anonyme (non vérifié) jeu 19/04/2018 - 12:46

Avec le temps, Said Sadi s'est forgé un profil de philosophe mystificateur. Je dirais même qu'il souffre d'un problème de double personnalité. Il confond militantisme et politique politicienne. Son appétit politique revient chaque fois qu'il essaye de se donner une autre motivation que celle de briguer des strapontins dans une République bananière.

Soumis par AIT ABASS (non vérifié) jeu 19/04/2018 - 13:50

SADI est un véritable highlander revenu avec ses sorties de livres AMIROUCHE ensuite le chanteur cherif kheddam il essaye comme toujours de déstabiliser le reste des forces vives kabyles et essentiellement le parcours des indépendantistes du MAK sa mission comme coutumiers d'induire ses idées endormantes d'esprits afin d' échouer toute initiative aboutissants a l'indépendance a vrai dire il se trempe de l'époque

Soumis par DaKaci (non vérifié) jeu 19/04/2018 - 14:55

Said Saadi habite au club des pins avec la mafia qui gouverne le pays. C'est un reciteur de berceuse a endormir le puple. N'est t il pas le mec qui a dit a la presse francaise au lendemian de l'assassinat de Feu Matoub que le G*A etait derriere son assassinat ?

Soumis par DaKaci (non vérifié) jeu 19/04/2018 - 15:02

Said a ete envoye par le systeme pour catalyser la diaspora Kabyle et la berner. Il dit qu'il faut avancer ses idees et si personne n'ecoute continuer a parler de vos idees, un peu comme lui! Cela a deja ete defini comme un comportement d'idiot. Celui qui continue a faire la meme chose et espeer des changements alors que rien n'arrive est un IDIOT!

Soumis par Juba II (non vérifié) jeu 19/04/2018 - 17:25

Le Saadi est quelqu'un qui navigue avec les vents contraire, dont la raison est celle de l'opportunité.
Seulement à se rappeler quand les vents lui sont favorables dans la barque du CLAN d'Oujeda le pouvoir la rendu sourd et aveugle des cris et la misère de ces congénères (optique)
Aujourd'hui il n'a plus de bateau ni de matelots seul dans le désert ou les mirages lui font croire qu'il est aimé de son peuple qu'ils ont tout oublier. Mais enfin le Saadi peut on oublier tes escapades de Docteur Jekyll et M. Hyde
Helas!!! malheureusement nous avons beaucoup de docteurs Jekyll ...

Soumis par Dissi Boubekeur (non vérifié) dim 22/04/2018 - 15:36

Et si l'effigie était celle de Mohamed Haroune, quelle serait la réaction de notre psychiatre! ou encore s'il s'agissait de Slimane Azem, qu'en dira-t-il ?

Soumis par Koceila II (non vérifié) lun 23/04/2018 - 14:16

En réponse à par Dissi Boubekeur (non vérifié)

L'opportunisme de Said Sadi n'a pas de limite . Avec le temps non seulement il a renié tous les principes qui l'ont rattaché au peuple kabyle mais à présent il est devenu un véritable mystificateur ,pour faire dans l'imposture des mots .
L'exemple de la pièce de monnaie Mouloud Mammeri est totalement faux car l'état algérien arabo-islamiste algérien vient juste de faire un timbre postal à l'éffigie de Mouloud Mammeri juste pour en faire de la récupération manipulatrice et pourtant on a jamais entendu ce sieur Sadi dénoncé la manoeuvre étatique du pouvoir . Hélas ,oui 1000 fois hélas ,actuellement il est devenu un agent rabatteur du pouvoir politique algérien ,et aussi un des rentiers ,dommage que rares ceux qui savent que Sadi est devenu un grand milliardaire . Ne lui parlez surtout JAMAIS de Matoub Lounes ,il s'emportera immédiatement juste pour cacher le complot dont il fait parti . Voilà le genre de vérité que Said Sadi devrait normalement en débattre MAIS hélas notre frère Matoub Lounes fut liquidé pour raison d'état et Sadi et sa chapelle RCD sont impliqués .
En 1990 il avait bien déclaré qu'il s'était trompé de société malheureusement depuis l'assassinat de Matoub Lounes c'est ce même Said Sadi qui trompe la société kabyle ...
A bon entendeur........Azul .

Soumis par Juba II (non vérifié) mer 02/05/2018 - 18:19

@ l'intention de Boualem B. du journal ELWATAN, dont je lui suggère de mieux orthographier sous leurs noms d'origines les villes Kabyles Vgaëth pas Bejaia à croire s'il vous ne le saviez pas que l'alphabet arabe ne comporte pas la lettre V qu'ils remplacent par la lettre B, donc Vgaëth pas bejaia...
Notre amis Saïd Sadi fait son show à Vgaëth, "les Ploucs applodissent" (le borgne au pays des aveugles est Roi!

Saïd Sadi à Timezrit (Béjaïa)
«Il faut en finir avec la culture de la haine et de l’anathème»
Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte
le 30.04.18 | 12h00 Réagissez
zoom
Imprimer Envoyer à un ami Flux RSS Partager
L’hôte de l’association Ciné plus a plaidé pendant plus de deux heures, devant une forte assistance, pour la restauration de la dynamique
de résistance culturelle afin de triompher des despotismes politiques, doctrinaires et idéologiques.

Ajouter un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd><br /> <p>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
French

Cadeaux - Jeux-concours