Qu'est-ce qu'être Kabyle aujourd'hui ?

Qu'est-ce qu'être Kabyle aujourd'hui ?

Nous les Kabyles, nous les Kabyles, nous sommes, nous allons etc.…

Qu'est-ce qu'être Kabyle aujourd'hui ? Est ce celui qui est resté en Kabylie et qui constate chaque jour que Dieu fait l’érosion de sa culture? Est-ce celui qui est parti  et qui a oublié de regarder dans le rétroviseur pour oublier là où il a toujours été? Qui des deux a raison ?  Est ce celui né à Alger avec des parents qui lui ont transmis sa langue maternelle et qui aujourd’hui apprend à ses enfants qu’ils n’ont que faire d’une langue « morte ». Est-ce l’expatrié, parti loin de chez lui, pour une raison ou une autre, et qui revient avec une progéniture ne parlant aucun mot de sa langue maternelle. Papa est trop occupé pour lui apprendre cela. Est-ce le converti et qui croit que cela suffit pour que la Kabylie aille bien et mieux? Est-ce celui qui s’accroche a son islamité quitte à renier sa langue, lui le crédule, qui mélange langue et religion ?

Est-ce le KDS (kabyle de service) qui travaille silencieusement dans les bureaux de l’administration algérienne avec amour ou avec zèle parce qu’il a fait des études pour cela et qu’il refuse de partir sous d’autres cieux. Il pense aimer son pays comme ses ainés qui l’ont libéré sans rien demander sitôt l’indépendance acquise.

Est-ce celui qui nous chauffe d’ailleurs ou celui qui a peur ici ? Sur les plateaux de la télévision, ils sont tous kabyles, à la maison, leurs enfants parlent et vivent pour une autre langue. Pour une autre culture.

Est-ce celui qui nous dit qu’il est kabyle ou celui qui est réellement kabyle mais qui ne le dit pas ?

Est-ce celui qui produit en kabyle ou celui qui n’achète le produit kabyle ?

Est-ce qu’il faut continuer à aimer ce pays Algérie ou le haïr et ce replier sur sa Kabylie orpheline de tout ? Est-ce qu’il faut au contraire s’assumer et s’imposer dans une Algérie plurielle et riche ?

Est-ce les militants de partis politique « officiels » comme on dit ? Est-ce  celui qui refuse la politique et qui ne propose rien en contrepartie ?

Est-ce celui qui parle tout le temps ou celui qui se tait souvent ?

Faut-il écouter le RCD ? Faut-il écouter le FFS ? Faut-il suivre le MAK ? Ou maintenant le JKR ?

Aimerions-nous être autonomes, indépendants ou communautaires ? Au fait savons-nous ce que nous voulons ? Feu LOUNES MATOUB avait lancé un défi aux kabyles, AHAW SAN YIBWAS ?

Wisen Anwa

Rubriques
Soumis par hamouche kamel (non vérifié) lun 12/02/2018 - 21:55

Être KABYLE , est à la fois simple et complexe.
-(Simple), par l'originalité identitaire héritée par des parents Kabyles étant eux même autochtones.
Jouir de facultés morale, spirituelle, culturelle et sociale à vertus traditionnelles indéniablement Kabyles...
Valoriser l'étique, la dignité, la langue Kabyle en préservant une vision d'ouverture sur le monde et toutes ses cultures...
Respect de soi et d'autrui dans la convivialité et la tolérance des différences bio-psychosociales et spirituelles...
-(Complexe), par la considération de Kabylité par contenu que contenant où que la vie soit vécu...
Lié par l'histoire, le savoir et la connaissance de la culture Kabyle...

Soumis par santsu (non vérifié) mer 14/02/2018 - 23:50

tu a voulez nous faire parlez! dans ce ca la je vais rependre dabord de facon kabyle.

un kabyle c est ce luis qui ne vois pas d ou il vient mais il sait bien d ou il vient , il n est pas comme ce lui qui vois d ou il vient et ne sait pas d ou il vient

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd><br /> <p>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Gagnez des cadeaux - Jeux-concours