Le Conseil Fédéral (CF) du Congrès Mondial Amazigh (CMA) s’est réuni en session ordinaire à distance, le 26 mai 2024. Il a examiné les éléments de l’actualité, l’état de notre organisation et débattu de l’avenir.

Le CF a constaté que plusieurs phénomènes ont impacté négativement le mouvement amazigh ces dernières années, ce qui s’est répercuté sur le CMA en freinant considérablement son dynamisme.

D’abord la crise sanitaire liée au covid-19 a figé les activités du CMA pendant environ deux années, avec une quasi-absence d’activité et même de communication entre ses membres. Ensuite, la dernière vague de répression en Algérie qui a commencé dès l’année 2020 et qui a été d’une ampleur et d’une brutalité jamais égalées, a décimé la représentation du CMA dans ce pays. Aujourd’hui le CMA compte deux membres en prison en Algérie, dont sa coprésidente Kamira Nait Sid, plusieurs membres de son Conseil Fédéral ont été forcés à l’exil et d’autres ont été réduits au silence par les intimidations et les menaces exercées sur eux et sur leurs familles par la police algérienne.

Au Maroc, le mouvement amazigh traverse une période difficile due à un contexte local extrêmement défavorable, résultat
notamment de certains choix stratégiques non concluants d’un certain nombre d’acteurs de ce mouvement. Pendant ce temps, le gouvernement occupe le terrain amazigh par un saupoudrage de soutiens à des activités culturelles et par des décisions de portée purement symbolique. Le fond reste inchangé, marqué par les discriminations anti-amazighes, les spoliations de leurs terres et ressources et l’absence de mise en œuvre du caractère officiel de la langue amazighe.

En Libye et en pays Kel-Tamasheq, la guerre civile et l’insécurité qui ont causé la mort de centaines de civils particulièrement dans l’Azawad, ont fait passer au premier plan les préoccupations de survie quotidienne individuelle, éloignant les possibilités d’engagement et d’organisation autonome des Amazighs en faveur de leurs droits et libertés.

Le résultat global de ce contexte extrêmement hostile et anxieux, est que le Conseil Fédéral du CMA a été marqué par la perte de la majorité de ses membres, enregistrant des démissions écrites et des démissions de fait, par abandon de poste, malgré les nombreux rappels que leur a adressé le Bureau du CMA. C’est le cas pour l’ex-coprésident, Khalid Zerrari, qui a coupé tout contact avec le CMA depuis le printemps de l’année 2021, ce qui a amené le Bureau du CMA à acter sa défaillance, après plusieurs courriers restés sans réponse.

Le Conseil Fédéral du CMA considère qu’en ayant volontairement disparu depuis trois ans, en ne répondant pas aux emails que lui a adressé le Bureau, en n’ayant manifesté aucun acte de solidarité avec Kamira Nait Sid arbitrairement emprisonnée en Algérie depuis 2021, l’ex-coprésident du CMA a totalement failli à la mission qui lui a été confiée. Par conséquent le CF acte sa défaillance totale telle
que définie par l’article 4 du règlement intérieur et confirme à l’unanimité, son exclusion du CMA conformément à l’article 8 dudit règlement intérieur.

Le CF demande à M. Zerrari de ne plus s’exprimer au nom du CMA et de cesser immédiatement d’utiliser le titre de coprésident du CMA.

Par ailleurs le Conseil Fédéral du CMA félicite les membres du Bureau et du CF qui sont restés actifs et engagés sur le terrain et qui continuent malgré la faiblesse des moyens, de marquer la présence de notre organisation sur la scène internationale, obtenant les appuis précieux des Nations Unies et des ONG internationales comme IWGIA, Frontline Defenders et Amnesty International en faveur de
Kamira Nait Sid, victime de l’arbitraire en Algérie. C’est l’occasion pour le CF de rappeler sa fraternité et son soutien indéfectible avec la coprésidente du CMA et de rappeler que Kamira doit être libérée sans délai, que le gouvernement algérien doit lui consentir des réparations pour les préjudices subis et que les responsables de son calvaire depuis 2021 doivent être identifiés, jugés et punis, comme l’a recommandé l’ONU.

Concernant la vie fonctionnelle du Congrès Mondial Amazigh, le CF du CMA a décidé que le prochain congrès de l’organisation aura lieu en 2025. Pour mettre en œuvre cette décision, il a créé un comité d’organisation composé de membres du Bureau et du Conseil Fédéral volontaires. Les détails concernant les modalités pratiques d’organisation de ce congrès (lieu, date, participant-es,
financement…) seront discutés et décidés par le comité d’organisation lors de ses réunions à venir.

Afin de s’adapter au contexte exceptionnellement contraignant et afin de pallier la vacance de la présidence du CMA et pour répondre au besoin formel de légalité, le Conseil Fédéral a décidé de nommer Rabah Issadi, comme Président par intérim du CMA jusqu’au prochain congrès de l’organisation et ce, conformément à l’article 8 des statuts qui prévoit qu’«en cas de décès, de démission ou d’empêchement des coprésidents, un nouveau Président sera élu par le Conseil Fédéral parmi les vice-présidents».

Le Conseil Fédéral exprime son total soutien aux membres du Bureau et appelle au rassemblement des forces vives amazighes et à leur revivification afin de contrer les plans qui visent à affaiblir les organisations amazighes et à terme, l’effacement de l’amazighité dans les pays de Tamazgha.

Aujourd’hui et plus que jamais, la survie collective des Amazighs ne repose que sur eux-mêmes et sur leur détermination à vivre dans la liberté et la dignité. Le CMA continuera d’agir avec toutes ses capacités pour protéger et promouvoir les droits individuels et collectifs des Amazighs, comme le droit à leur langue, à leur culture, à leurs traditions, à leurs terres, territoires et ressources naturelles mais aussi à leur droit de disposer d’eux-mêmes, conformément au droit international.

Par leurs luttes et leurs sacrifices, nos ainés ont tracé le chemin pour la justice, la dignité et la liberté, construisons l’avenir en restant sur la même voie tout en redoublant d’efforts.

Paris, 15/05/2974 – 27/05/2024
Le Conseil Fédéral du CMA

Rédaction Kabyle.com
Rédaction Kabyle.com
Articles: 617

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.