Le militant kabyle Nabil Moussaoui condamné à un an de prison ferme

Nabil Moussaoui, un indépendantiste kabyle originaire d’Aokas, est toujours victime de l’acharnement judiciaire du régime algérien. Après avoir été condamné à une peine de 18 mois de prison ferme par la Cour de Vgayet, il vient de subir une nouvelle condamnation de 1 an ferme par le tribunal criminel de première instance de Tizi Wezzu. Les charges retenues contre lui sont liées à ses opinions et convictions politiques pacifiques en faveur de la Kabylie.

Le militant Nabil Moussaoui est détenu depuis plus d’un an à la prison d’Oued Ghir (Vgayet). Il vien d’être été condamné ce jeudi 15 juin à une peine d’un an de prison ferme par le tribunal criminel de première instance de Tizi Wezzu. Les charges qui pèsent sur lui sont liées à ses opinions politiques en tant que militant pour le droit du peuple kabyle à l’autodétermination. Il avait été arrêté le 8 mars 2022.

Source : MAK

Rédaction Kabyle.com
Rédaction Kabyle.com
Publications: 567

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.