Judo-Mondiaux – Comportement haineux d’un judoka algérien

1

Partager, c'est prendre soin de notre culture !

Le judoka algérien Fethi Nourine, champion d’Afrique 2018 (-76kg), s’est retiré ce mardi de la compétition au championnat du monde de Judo à Tokyo refusant d’affronter l’israélien Butbul Tohar.

On constate le même manque de respect chez l’égyptien Mohamed Abdelaal qui a refusé de serrer la main à son adversaire Sagi Muki lors de la demi-finale. Sagi Muki a ensuite décroché la médaille d’or dans la catégorie des -81 kg. Il est le premier judoka israélien à devenir champion du monde.

Notons que dans la délégation algérienne présente aux Mondiaux qualificatifs pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020, la judokate de Tlemcen Amina Belkadi, plusieurs fois championne d’Afrique, s’était elle aussi retirée des championnats du monde à Agadir pour ne pas affronter une adversaire israélienne.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici