Authenticité et anecdote de la femme kabyle de Baya mag

Authenticité et anecdote de la femme kabyle de Baya mag

Alors que je parcours la Kabylie en février 2002 accompagné par le vidéaste Arezki Aït Rabah, on s'arrête chez l'un de ses amis photographes pour prendre une photo souvenir dans un studio de Tizi-Ouzou.

Je parle de mon projet d'édition féminine pour Kabyle.com Bayamag. Son ami me tend alors un poster photo de haute qualité qu'il ramène de sa réserve.

Il m'apprends qu'il s'agit d'un portrait de sa femme, non pas un modèle ou un mannequin professionnel. Cette photographie est par conséquent d'une rare spontanéité et d'une fraîcheur difficile à reproduire.

De retour à Lyon, j'ai photographié le poster pour le diffuser sur le web. Cette image est l'une des plus populaires depuis plus d'une décennie sur la recherche "femme kabyle", elle presque devenue notre Mona Lisa.

Stéphane ARRAMI

[[{"type":"media","view_mode":"media_large","fid":"10899","field_deltas":{},"link_text":null,"attributes":{"height":688,"width":500,"class":"media-image media-element file-media-large","data-delta":"1"},"fields":{}}]]

Baya Mag

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd><br /> <p>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Gagnez des cadeaux - Jeux-concours