Belaid Ait Ali traduit vers l’anglais

La publication de la version anglaise de « Lwali n Wedrar« , le premier roman en langue kabyle écrit par Belaid Ait Ali en 1947, sous le titre de « All Rags’ Journey to Sacred Heights », marque un événement littéraire significatif dans le monde de la littérature kabyle et internationale. Cette traduction, réalisée par Noufel Bouzeboudja et éditée par les Editions AXXAM N TMUSNI, ouvre les portes de l’univers captivant de Belaid Ait Ali à un public anglophone, permettant ainsi une exploration plus large et une compréhension, un tant soit peu, de la culture kabyle.

All Rags’ Journey to Sacred Heights (Lwali n Wedrar) ou Le Saint Homme de la Montagne, nous plonge dans l’histoire captivante d’un géant très mal habillé, « moche » mais au cœur tendre, dont les modestes origines et la simplicité ont donné naissance au surnom qui marquerait sa destinée: La Chiffe (Bu Leɣṭut). Malgré la pauvreté, les railleries et les épreuves qu’il a rencontrées au sein de son village, il a puisé réconfort et force auprès de son épouse, Chevillette (Taḍadect), dont l’intelligence, la résilience discrète et le soutien indéfectible ont façonné leur vie harmonieuse à Thagmount-Ath-Moussa.

C’est Chevillette même qui l’a poussé à voyager, à s’exiler pour changer de vie et améliorer sa condition. 

Le cours du destin s’est alors métamorphosé lorsque La Chiffe a découvert le village de Col des Fougères (Tizi n Tfilkut), où l’intervention divine (une sorte de deus ex machina) et le conflit entre le clan d’en haut et celui d’en bas, l’ont propulsé en tant que guide spirituel, contre toute attente. Au fil des défis et des rencontres, notamment avec le tyrannique Caboche et la mystérieuse princesse Sekoura, La Chiffe a démontré, avec naïveté, peur et avec le secour de Chevillette, sagesse et compassion, gagnant ainsi respect et admiration, et cimentant sa réputation en tant que Saint Homme de la Montagne, une figure spirituelle vénérée.

Dans ce récit qui entremêle croyances, dynamiques communautaires et complexités du leadership spirituel dans la société kabyle, Belaid Ait Ali révèle une exploration poignante de la résilience, de la spiritualité et de la puissance transformatrice de la bienveillance face à l’adversité.

Ce roman occupe une place de choix dans l’histoire littéraire kabyle en tant que premier de son genre. Belaid Ait Ali ne s’est jamais vu ni lu imprimé car ses Cahiers (Les Cahiers de Belaid) ont été publiés environ une décennie après sa mort en 1950, dans les « Fichiers d’Etudes Berbères » sous la direction de Dallet et Degezelle. 

Ce pionnier de la littérature kabyle a posé les fondements d’une riche tradition à venir, malgré des contributions longtemps ignorées, éclipsées par l’indifférence des « Caboches » de sa terre..

À travers les personnages de La Chiffe et Chevillette, l’auteur nous entraîne dans un voyage au cœur de la riche tradition narrative kabyle. Cette exploration met en lumière des thèmes intemporels et des perspectives essentielles au tissu culturel de ce peuple. 

En abordant des concepts universels tels que la justice, la spiritualité, la dialectique du pouvoir, la lutte contre l’oppression et la quête de sens, cette œuvre transcende les frontières culturelles pour révéler les aspects partagés de notre humanité. 

La traduction de « Lwali n Wedrar » en anglais sous le titre « All Rags’ Journey to Sacred Heights » offre une nouvelle perspective aux lecteurs anglophones, leur permettant de découvrir la profondeur et la beauté de la littérature kabyle. Cette initiative de traduction contribue également à la promotion de la diversité culturelle et à la diffusion des œuvres littéraires des régions moins connues du monde, enrichissant ainsi le dialogue interculturel et la compréhension mutuelle.

Noufel Bouzeboudja, par son travail méticuleux de traduction, rend hommage au talent et à l’héritage littéraire de Belaid Ait Ali, en tentant ainsi de faire rayonner la voix de la Kabylie à l’échelle mondiale. 

Premier roman kabyle écrit en 1947

Lwali n Wedrar

Belaid Ait Ali

Version originale en kabyle sur Scribd

Le livre est disponible sur Amazon

https://amzn.eu/d/9LfhOxJ

All Rags’ Journey To Sacred Heights

Belaid Ait Ali

First Kabyle novel 1947

Translated by Noufel Bouzeboudja

All Rags Journey to sacred heights Kabyle.com

Vidéo teaser avec sous-titres en français

Lire cette vidéo sur YouTube.
En choisissant de visionner cette vidéo, vous acceptez les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité de YouTube. Pour plus d'informations sur la façon dont YouTube collecte et utilise les données, veuillez consulter la politique de confidentialité de YouTube. Cette clause de non-responsabilité s'applique à toutes les vidéos embarquées sur ce site web.
Rédaction Kabyle.com
Rédaction Kabyle.com
Articles: 617

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.