Yennayer célébré à Strasbourg par la communauté algérienne

Yennayer célébré à Strasbourg par la communauté algérienne

La communauté algérienne strasbourgeoise de France a célébré chaudement la fête nationale Yennair (Yennayer) de l’année amazigh 2018-2968. Cette fête symbolise l'unité et la cohésion du peuple algérien avec ses origines et toutes ses composantes.

Une soirée de gala artistique était organisée par le consulat générale d’Algérie à Strasbourg, animée par 2 deux célèbres chanteurs du style d’origine amazigh Kabyle et chaouis ainsi que d’autres rythmes du répertoire algérien. Afin de renouer avec les traditions et coutumes du pays d’origine.

Une soirée chaudement applaudie et appréciée par les ressortissants Algériens de la région d’alsace et les territoires limitrophes, ainsi que ceux de la ville frontalière de Kehl en Allemagne.

Dans un climat froid et une forte pluie, de nombreuses familles se sont rendues à la salle des fêtes de la bourse, une soirée inaugurée par Mr Rachi Briki de l’AARC Agence Algérienne du Rayonnement Culturelle, saluant les présents et en présentant les chanteurs animant la soirée et l’occasion de l’évènement. Suivi de Mme La consule Générale en personne, qui a procédée à la cérémonie d’ouverture, en félicitant les membres de la communauté en générale et leur souhaitants une bonne fête de Yennair de l’année 2018 et l’année Amazigh 2968, et les remerciant de leur forte présence pour y participer à l’évènement et partager ces moments de joie chaudement et chaleureusement appréciés.

Après son mot, le chanteur Arezki Meziane, a rejoint la scène, avec ses chants de son album et de la richesse du patrimoine culturel national et kabyle notamment la chanson du célèbre doyen M. Feu Slimane Azam et sahaitou et le regretté l’ami des émigrés Dahmane Elharachi, pour sa chanson Ya rayah win etrouh taya wa etwali.

Des chants populaires du patrimoine national chaouis ont été interprétés, ainsi que d’autres styles du répertoire Algérois, Sétifien et autres.

Une soirée chaudement applaudie qui a montré la richesse et la diversité culturelle de l'Algérie et son divers patrimoine. Avec un moment chaudement partagé en sale hors scène entouré de l’emblème national qui a fait le tour de sale de main en main, applaudi par les refrains de chansons, aimées demandées et répétées par des fidèles fans et admirateurs.
Un gala qui a donné l’occasion aux ressortissants Algériens venus de partout malgré le froid glacial et la forte pluie. Nos ressortissants ont eu l’occasion de se congratuler de partager ce moment de joie et de retrouvaille, vu que le contact entre les algériens établis en france se fait via les réseaux sociaux, ou par téléphone et se rencontre rarement une fois l’occasion le permet.

Vue que beaucoup ont quitté l’Algérie depuis de longues années, mais ils restent attachés aux traditions de leurs ancêtres, une occasion qui réunissent les membres de la communauté algérienne en France et qui deviennent de plus en plus rares.
Une telle occasion à ne pas rater pour qui ne leur fera jamais oublier la nostalgie du pays. Un autre gala a été organisé en honneur de la communauté par l’ambassade de paris, et les consulats de Marseille et Lille.
Ses soirées comme nous a révélé Mr Briki Rachid sont animée à Paris, Marseille et Lille par les chanteurs Zohra Bendaoud, par le chanteur chaâbi Kerbiche Hacène et Salim Chaoui et Massa Bouchafa. Ainsi qu'Arezki Meziane et Habib Younes.
Suivie du programme entamé par le conteur algérien Faycal Belattar qui a raconté les diverses versions de l'origine de Yennayer, telles transmises par nos ancêtres, expliquant l’histoire de yennair et l’année amazigh via les contes oraux depuis l’ère à travers les villes connues de leurs amazighités la kabilye, chaouis, Algérois, et ouest ainsi que le sud Algerie.
Le public s'est réjoui du moment du gala, du répertoire musical divers, de la beauté, la pureté et la générosité du patrimoine national et régional : chants et paroles populaires et patriotiques présentés dans cette chaleureuse soirée.

Le plus beau dans cette remarquable soirée certaines femmes sont venue portant une tenue traditionnelle, accompagnés de leurs enfants habillés traditionnellement suivant nos coutumes et traditions ancestrales du patrimoine national. Notamment, robe kabyle et foulard et ces accessoires de bijoux traditionnel, avec des couleurs chatoyantes et rayonnantes ; ainsi que les tatouages chaouis et divers styles du patrimoine pour marquer cet événement, embellis du khol traditionnel préparé au pays comme nous a confié, Mme A.M.

C’est une belle initiative de rassembler la communauté algérienne et fêter l’évènement d’une nécessité absolue qui ne passe pas inaperçue malgré l’éloignement et revivre des moments conviviaux dans un thème traditionnel national dans ce cadre nostalgique inoubliable dans une ambiance festive.

À la fin de la soirée, les participants à cette fête ont été félicités et salués, applaudis, des bouquets de fleurs ont été offerts en présence de Mme La consule générale, qui en remerciant les présents a donné rendez-vous pour les prochaines rencontres notamment la fête nationale du 5 juillet.
La fête de yennair de l’année amazigh 2968, reconnue et décrétée par Mr le président de la République, Mr Abdelaziz Bouteflika, décidant le 12 janvier, journée nationale de yennair. La fète nationale yennair 2018-2968 c’est la première fois qu’elle soit célébrée dans toute l’Algérie.
La fète a été célébrée à l’occasion d’un riche programme tracé et inauguré par les autorités de la wilaya de Ghardaia le M’zab, perle des oasis, reconnue patrimoine internationale par l’unesco, la ville du repos comme l’a cité l’architecte Ravéro.
Après cette belle soirée qui restera sans doute gravée et mémorisée par les familles, tout le monde s’est séparé par petits groupes, se promettant de se retrouver à la première occasion programmée, dans d’autres moments de convivialité et de partage. En aparté, une discussion est partie pour la création d’une association portant le statut des femmes algériennes à Strasbourg, se consacrant au patrimoine, art culinaire ,gastronomie, habit, tissage, tourisme et diveres traditions et coutumes d’Algérie qui sera annoncée prochainement.

M. Bammoune Hadj Nourdine
Strasbourg France 2018

Thèmes associés

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd><br /> <p>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Cadeaux - Jeux-concours