Sauvons notre Kabylie

Sauvons notre Kabylie

Au secours ! Tout Tamazgha est sous le voile islamique…

Le vent des ténèbres souffle sur les peuples de Tamazgha.

Que faut-il faire, que faut-il dire, pour éveiller les consciences engourdies, anesthésiées par le verbe ravageur, acerbe, mortifère, des religieux islamistes ?

Sans gêne, ils voilent les petites filles à partir de quatre ans !

Messieurs les artistes, chanteurs, écrivains, simples citoyens… qu’attendez-vous pour réagir, agir, porter secours aux êtres fragiles sans défense ?

Bientôt, les gueux islamistes, graines de malheur, viendront vous soutirer vos femmes jusque dans votre lit. Et ne me dites pas que tout va bien !

Certes la misère matérielle est difficile à supporter, mais n’allez quand même pas vous solder, vous vendre à n’importe quel prix.

Qu’avez-vous fait de la fierté, de l’orgueil, de vos ancêtres Amazighs ? De ce qu’ils vous ont transmis ?

Le nord de l’Afrique brûle du matin au soir, sauvons ce qui reste : la Kabylie, seul bastion prêt à faire face au fléau qui déferle et ravage tout ce qui croise son chemin tel un tsunami.

Chantez, dansez, le réveil sera cauchemardesque.

Vous aimez l’opulence, gagnez sur la naïveté des hommes et des femmes.

Je vous conjure de cesser d’avancer le visage masqué. Vous savez que l’honneur n’a pas de prix. Matérialiste pour matérialiste, avec la liberté de votre identité vous pouvez gagner encore davantage que ce que le pouvoir vous donne avec l’argent des citoyens kabyles.

Ressaisissez-vous ! Agissez dans le sens de vos racines et identités kabyles.

Que faudrait-il faire pour que vous regardiez la réalité en face ?

Tout d’abord, pour qui chantez-vous ? Pour qui écrivez-vous ? Pour qui réalisez-vous des films ? Pour qui, pour qui, pour qui ? Et pourquoi ?

Que je sache, vous n’êtes pas réduits au stade de tubes digestifs ?

Le feu, la mort, cernent vos enfants et tous vos proches. Alors que faire ?

Eh bien, militez, cotisez, contribuez à animer les mouvements indépendantistes afin de devenir forts et bâtir un état kabyle viable de manière irréversible et pérenne.

Vive la Kabylie libre et indépendante

Shamy Chemini

Ministre de la Culture et de la langue kabyle MAK-Anavad

Exil 23 février 2018

Commentaires

Soumis par Achour (non vérifié) mar 27/02/2018 - 07:51

Azul, On dirait que le voile cache la misère! Dans chaque village kabyle a quelques exception près,on en voit des femmes (jeunes ou mois jeunes )voilées. Endocrtine quand tu nous tiens. Car porter ce dernier est un acte purement politique. Reveillons -nous . Que cahcun ait une prise de conscience, pour combattre ce fléau qui est néfaste pour l'humanité. Tanmirt

Soumis par Alhif-n-wen (non vérifié) dim 18/03/2018 - 15:10

En réponse à par Achour (non vérifié)

Le terrorisme au nom de l’islam date de 14 siècles,

La majeur partie des terroristes ISLAMISTES sont des gens déracinés (sans identité) ils ne savent pas d’ou ils viennent! Ils s’accrochent à la religion dans son aspect idéologique, (devenue un refuge), Ceci explique le cas de certains algériens (en France et en Algérie), qui ne sont pas fières de leurs identités Amazighes, ils sont une proie facile pour les islamo-arabo-baathistes pour les transformer en chaire à canons.
Les intégristes islamistes défendent un projet idéologique totalitaire, qui remonte à l’époque d’ IBN TAYMIA précurseur du SALAFISME/WAHABISME.
Ils confondent Religion / Identité, c’est le cas de la plupart des Algériens arabophones, c’est un moyen pour eux d’évacuer l’identité AMAZIGH, pour plaire aux Arabes du Moyen Orient (avec qui ils ont un complexe d’infériorité) et qui les considèrent comme des Arabes de seconde zone.
La vraie guerre contre l’intégrisme islamiste producteur du terrorisme, n’a jamais été engagée par les Etats Occidentaux; C’est comme la lutte contre les stupéfiants, ce n’est pas en arrêtant les dealers, qu’on mettra fin a la consommation de ces substances, mais en détruisant les champs, les cultures et les sources de financement.
l’intégrisme islamiste est un produit idéologique totalitaire, avec une coloration religieuse qu’on distille chaque vendredi dans les mosquées des Etats Arabo-baathiste, (dénigrements et insultes à l’égard des Juifs et des chrétiens) avec la bénédiction des tyrans qui les gouvernent, c’est cela qu’il faudra malheureusement combattre, qui paradoxalement sont considérés par les pays occidentaux comme des alliés, ils possèdent des fortunes en Europe, des clubs de football, et plusieurs chaines de télévisions toutes basées a LONDRES qui font quotidiennement l’apologie de l’intégrisme islamiste.
La Grande Bretagne est devenue un refuge pour tous les intégristes du Monde dit Arabo-islamique, ils agissent à ciel ouvert.

LE TERRORISME AU NOM DE L’ISLAM DATE DE 14 SIECLES,

1. la 1ère victime : le prophète Mahomet (QSSSL) lui même, selon les historiens, il a été victime d’un acte terroriste perpétré par ses femmes Aïcha et Hafsa, avec la complicité de leurs Pères respectifs « Abou Bakr » et « Omar ».
2. La 2ème victime : la fille du prophète « F.Zohra », victime d’un attentat terroriste commis par « Omar », et « Khaled Ibn El-Oualid» alors qu’elle était enceinte de son troisième fils Mohssen.
3. La 3ème victime : le gendre du prophète l’imam « Ali » assassiné en plein prière du SOBH par Abderrahmane Ibn Muljim.
4. La 4ème victime : le petit fils du prophète l’imam « Hassen » empoisonné par sa propre femme sous les ordres de Muaawiya.
5. La 5ème victime : le petit fils du prophète l’imam Hussein, égorgé à Karbala en présence des membres de sa famille, sa tête a fait le tour de la ville de DAMAS, puis vendue aux enchères par Yazid Ibn Muaawiya……., la liste est longue………… !
Les Omeyades (qui ont inspiré Muhammed Abdelwahab père du Wahhabisme) sont les premiers qui ont institutionnalisé le terrorisme islamiste.
Parmi les terroristes notoires des Oumeyades, il y-a Okba Ibnu Nafaa envoyé par (El-Fasseq) Yazid Ibnu Muaawiya en Afrique du Nord pour massacrer et coloniser les Amazigh au nom de l’islam.
Le terrorisme au nom de l’islam ne date pas d’aujourd’hui, pour le vaincre il faut le combattre sur son propre terrain idéologique, en remontant à ses origines.
(Cette bataille n’a jamais été menée !) TANEMIRT à bientôt.

Soumis par Arzaz (non vérifié) mar 27/02/2018 - 12:06

Pour ceux qui doutaient encore que les kabyles aient pu accueillir les arabo-salafistes à bras ouverts, en voici la preuve. Est-ce la renaissance de l'empire ottoman? Personnellement je crois qu'on n'a plus rien en commun. Les kabyles ont pris un mauvais tournant, pour s'engager dans une mauvaise direction.

Soumis par Amnagh (non vérifié) ven 02/03/2018 - 17:05

Tanemmirt Shamy. J'ai un profond respect pour tous(tes) les kabyles qui n'acceptent pas et à juste titre, le joug arabo-islamique de la régence d'Alger.Sans un Etat kabyle libre et moderne, nous n'avons aucune chance de survie dans cette prison à ciel ouvert appelée Algérie. L'arabo-islamisme est une arme de destruction massive aussi bien des kabyles que des algériens. Seulement il faut préciser que si les kabyles rejettent globalement cette idéologie nauséabonde et rétrograde ,les algériens eux majoritairement sont acquis à ce socle "idiot-logique"par conviction ou souvent par aliénation.
Deux projets de sociétés totalement opposés et deux peuples.La seule solution c'est celle de deux Etat séparés car la coexistence est impossible.Nous ne sommes pas meilleurs que les algériens mais différents.

Soumis par Alkapeca (non vérifié) dim 04/03/2018 - 14:09

Le mein kampf mahométan n 'est pas un culte mais un manuel de conquête expansionniste de L'ARABISME COLONIAL .La violence et l'appel au meurtre SONT dans le texte. Prenez.Lisez.Et vous comprendrez comment un manuel de conquêtes et de soumission a été imposé cultuellement par le feu,l'épee,le sang ,l'analphabétisme ,l ignorance et l état de déliquescence sous toutes ses formes morales,cultuelles,sociales et économiques. L'islam ou "soumission" au dieu alla ,cheval de troie de l'arabisme a été imposé par la violence ,entretenu par la force et la peur et pérpétué par l ignorance,le dénuement et l indigence tout azimuth.
Oh! chere kabylie ,pardonne à tes enfants de t'avoir laisser violer et massacrer par ces descendants de vils colons arabomusulmans ...Peuvent ils encore se regarder dans une glace?CEUX ET CELLES QUI SE DISENT KABYLES,lorsque TOI LA MERE PATRIE ,LA KABYLIE,tu es ,chaque jour,violentée par les "pieds noirs colons arabes"?

Soumis par Gana Mammeri (non vérifié) ven 09/03/2018 - 12:34

Un peu d'Archéologie et d'Histoire
.Dans les premières tombes trouvées dans Tamazgha, (7000 ans av.J-C) les gens étaient enterrés en position fœtale,c'est à dire repliés comme un fœtus.Pourquoi?Parce que pour les Imazighen,c'est la terre qui est notre mère,et une mère accueille toujours ses enfants quoi qu'ils aient fait,(la mort fait partie de la vie et on ne peut définir la vie sans la mort),donc enterrés comme nous étions dans le ventre de notre mère. Ce qu'il y a de curieux,c'est que c'est la même chose chez les Incas qui célèbrent" Achlu mamma",=la terre ,Akal, notre mère,Mamma!
Toujours est-il,on les retrouvait avec la face tournée vers l'Est,c'est à dire le soleil symbole de l'éternité.
Dans la vallée du Nil ensuite,lorsque quelqu'un avait fini son passage sur la terre,une "déesse"du Nil : Anemmet venait lui faire traverser le Nil.Jusqu'à présent on ne pouvait parler de religions monothéistes (Hébraïque,Chrétienne,Musulmane) apparues plusieurs siècles plus tard.Si la personne avait fait du bien sur terre,elle ira vers l'éternité.Sinon,elle est mise entre les mains de "la croqueuse"=Déesse Mut.Je me rappelle qu'on mettait sur la bouche d'un mort soit une pièce de monnaie,soit un bijou,pour payer "la barque du Nil". Comme nous ne momifions pas comme les pharaons et que l'âme ne rejoint le corps dans l'éternité qu'au 40ème jour,dans Tamazgha,on mettait une fois devenus musulmans soit "Rrend",le laurier,soit "Tidekt",le lentisque,connus pour leurs vertus antiparasitaires et aussi nous pratiquons "Rvaïn Youm",le quarantième jour,où nous construisons la tombe.D'ailleurs,dans beaucoup de régions,quand quelqu'un frappe à la porte,on dit:"Wa Kka",le Wa étant la question,le Ka,comme dans la vallée du Nil=âme.Donc quelle est cette âme,ce personnage.De plus ,comme nous quittons la Terre pour rejoindre nos aïeux qui guident jusqu'à notre morale (lemmar ad veddlen idis=de peur qu'ils ne se retournent),ils ne meurent pas, et le lendemain de la mort,on donne à manger (café,thé,beignets..etc) "f rruh lmegget",pour l'âme du mort,laissant toujours des cuillères lors de repas.
Une fois devenus musulmans,à l'Aïd on donne du blé dans "Amud",le modus de Septime Sévère,Berbère de Libye,devenu empereur à Rome qui distribuait du vin,huile,blé,lequel modus a été annexé en amoud n Nnvi"! '
Concernant le voile,il avait fait son apparition en Perse sous le roi Phalazar Ier,et était porté par les Iérodules,femmes de mauvaise vie (prostituées) réservées au Roi. Donc se méfier de "l'ignorance sacrée "dont parle Mohamed Arkoun.Tout ceci est de l'archéologie et histoire facilement vérifiables et dont il faut tenir compte en gens raisonnables!

Soumis par azamul (non vérifié) dim 18/03/2018 - 11:05

C'est une honte pour les Amazighs de Sétif de voir leur équipe participer à un tournoi fondé sur des considérations ethniques (Arabe) qui n'est pas reconnu par la FIFA en raison justement de son appellation raciale.
C'est l'appât qui intéresse les dirigeants algériens, les pétrodollars proposent un pactole de 6 millions de dollars US pour le vainqueur final.

Pour avoir accès aux commentaires. Connectez-vous en tant que membre.