Renvoyées de l’école pour ne pas avoir porté le hidjab

Renvoyées de l’école pour ne pas avoir porté le hidjab

Des collégiennes et autres lycéennes, ont été interdites d’accéder à leurs établissements scolaires respectifs par les responsables de l’administration. Motif, ces dernières ne portaient pas le Hidjab et le Djelbab (voile intégrale).

Cela s’est passé à la capitale de Djurdjura (Tizi-Ouzou) devant la présence des parents d’élèves incapables de rebiffer. Idem, pour les garçons habillés en pantalons courts. Pour plaire, à leurs chefs adeptes acharnés de l’idiologie macabre arabo islamo baathiste et de l’école sinistrée, certains proviseurs et directeurs zèles ( kabyles de service assidus ) à la recherche de la promotion canapé, n’ont pas trouvé mieux que d’instaurer un règlement intérieur néfaste qui nui à la liberté et l’épanouissement des élèves adolescents en pleine puberté et croissance, cette tyrannie funeste qui n’existe nul par ailleurs dans le monde de l’enseignement et de la pédagogie, meurtrira certainement l’émancipation, l’éducation et le développement psychologique des élèves. En effet, depuis quelques années les établissements scolaires de Kabylie dérangent les détracteurs opiniâtres de l’école publique laïque, moderne, progressiste et universelle digne du vingtième siècle, ces derniers, contestent implacablement tout amplification scientifique, technologique et lumière en Kabylie, terre du savoir par excellence jadis. Conscient de la valeur intellectuelle, persévérance, succès et l’excellence du peuple kabyle, les contradicteurs de la science et des libertés, n’ont qu’un seul objectif transformer par tous les moyens les écoles de Kabylie en Zaouïa islamique ( écoles coraniques) .

Aussi, on a appris que la quasi-totalité des enseignantes y compris les personnelles femmes du corps commun sont dans l’obligation de porter le fameux hidjab, le règlement intérieur oblige, faute de quoi ces dernières seront immédiatement renvoyées. Le plus grave, les parents d’élèves sont indifférents du danger qui guette leur progéniture innocente sans défense, certains s’agenouillent devant ces initiateurs bourreaux qui participent sciemment à la destruction des enfants de demain. Désormais, la Kabylie est dans un état comateux , l’épidémie se propage à une vitesse vertigineuse.

B.A pour Kabyle.com

Rubriques
Thèmes associés
Soumis par DaKaci (non vérifié) dim 26/11/2017 - 23:46

Votre article n'a aucune relevance du moment que vous n'avez pas publie le nom du lyçée ou école que vous dites  de Tizi ! Je ne connais aucune ecole de Kabylie où cet acharnement est pratiqué.

Soumis par B.A (non vérifié) lun 27/11/2017 - 13:15

Le voile est une obligation pour toutes les filles scolarisées dans les établissements arabo-islamo-baathistes, l"exemple  le collége colonel Lotefi . x CMTE . Des fillettes âgées à peine de 10 ANS portent le Nikab, une réalité occulaire que nul ne pourra contester. Arretez votre fondamendalismre, la Kabylie est en danger .

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd><br /> <p>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Gagnez des cadeaux - Jeux-concours