Malika BENARAB-ATTOU fait un appel pour la levée de l'état d'urgence en Algérie

Malika BENARAB-ATTOU fait un appel pour la levée de l'état d'urgence en Algérie

Malika BENARAB-ATTOU fait un appel pour la levée de l'état d'urgence  en Algérie en soutien aux ONG algériennes des Droits de l’Homme

Le 7 octobre Malika BENARAB-ATTOU, députée européenne du groupe des Verts/ALE au Parlement européen (liste Europe Ecologie) a débattu largement avec ses homologues parlementaires algériens lors d’une réunion de la délégation "Maghreb" à Bruxelles.

La députée a interpellé ses homologues algériens suite à ses rencontres avec les organisations luttant pour les Droits de l’Homme en Algérie (REMDH, CFDA, LADDH, SNAPAP)*. Elle soutient la demande de ces organisations :

« Je vous lance un appel : demandez la levée de l'état d'urgence, il n'y a plus de justification à ce que l'on continue à l’imposer à la population algérienne. Du fait de l'état d'urgence les libertés publiques sont bafouées en Algérie. »

La députée, membre de la délégation "Maghreb" du Parlement européen, a rappelé que les députés algériens eux-mêmes ont parlé de risque "résiduel" du terrorisme en Algérie et d'un apaisement visible dans la dernière décennie. «Un réel développement économique nécessite le respect de ces libertés, sans quoi les jeunes se sentent étouffés et leurs initiatives sont contrecarrées » a-t-elle précisé.

Membre du groupe des Verts/ALE au Parlement européen, Malika BENARAB-ATTOU a également rappelé l'importance des énergies renouvelables pour sortir graduellement de la dépendance aux sources fossiles. "La production du gaz et du pétrole dans la région du Sahara doit se faire sans négliger la protection de la biodiversité et des populations nomades (Touaregs) qui vivent sur ce territoire" souligne-t-elle.

Malika BENARAB-ATTOU                   
Députée au Parlement Européen, membre de la Commission des affaires étrangères
Membre de la délégation Maghreb

Tél: +32 (0) 2 28 47 876
Fax: +32 (0) 2 28 49 876

Soumis par Anonyme (non vérifié) ven 22/10/2010 - 22:45

Soutien aux ONG algériennes des Droits de l’Homme (c'est à dire karim tabou ou le ffs finissant, je dirais même agonisant), mais aucun soutien aux amazighes!!!

Pas un mot sur la Kabylie! c'est vrai la jeunesse arabe laisse des traces indélibiles!
 Ahlil!

Soumis par Anonyme (non vérifié) lun 08/11/2010 - 23:46

En réponse à par Anonyme (non vérifié)

Bonjour/Azul M. Anonyme

(bravo pour votre courage : où est le nif kabyle qui fait assumer les paroles que l'on émet ?)

 Que vient faire Karim Tabbou dans les ONG citées et rencontrées ?  (REMDH, CFDA, LADDH, SNAPAP)

 Cet homme doit être un démiurge ! Ou alors vous avez un problème : je vous souhaite bon courage pour le régler...

 Quant à la Kabylie et la liberté d'expression de la langue et de la culture Amazigh elles relèvent bien des libertés pubiques, qui sont bafouées sous prétexte de l'Etat d'urgence. Mon appel concerne TOUTES les libertés publiques.

Et non les problèmes en Algérie n'affectent pas que les Kabyles même si ils sont fortement touchés.

 Malika BENARAB ATTOU

PS : "la jeunesse arabe laisse des traces" vous devez parler pour vous car moi j'ai grandi dans deux cultures et langues, en France :  kabyles et françaises !

Pourquoi tant de haine anti-arabe ? la pluralité culturelle et linguistique au Maghreb est une réalité que vous ne pouvez nier...

Pour avoir accès aux commentaires. Connectez-vous en tant que membre.