L'indépendantiste Massinissa Ben Alioua emprisonné depuis 3 mois !

L'indépendantiste Massinissa Ben Alioua emprisonné depuis 3 mois !

Sur sa page Facebook Lazar Bessadi, militant indépendantiste du MAK-Anavad s'est adressé hier à son cousin Massinissa Ben Alioua dans une lettre poignante. Il rappelle les circonstances de l'emprisonnement de ce jeune kabyle engagé pour la sauvegarde de l'identité culturelle kabyle, notamment auprès dans la « coopérative théâtrale Machu », la troupe de théâtre « Aomar Fatmouche » et le mouvement pour l'autodétermination de la Kabylie. Nous reproduisons ici sa lettre :

" Mon ami et cousin Massinissa Ben Alioua ( fils de Bessadi Kaissa ), je t'avais promis de t'envoyer ces photos, mais je n'ai pas eu l'occasion, je croyais les avoir perdues, heureusement un ami à penser à faire une sauvegarde. Je voulais te l'envoyer en souvenir de notre amitié et en nom de toutes les bêtises qu'on avait faites ensemble au CEM, tu été et tu es parmi les plus braves personne que je côtoie, ton courage, ta loyauté et ta bravoure t'ont fallu le surnom "Alpacino ".

Tu es en prison depuis plus de trois mois, homme de théâtre, militant non structuré, électron libre, la proie idéale, celle qui rode loin du troupeau.

Depuis la prison, tu m'as envoyé un message pour me faire part de ton incarcération : " Dis à Lazhar que je suis enfermé à cause du MAK ".

L'État algérien t'accuse de faire l'apologie du terrorisme, moi qui te connaît si bien, qui connaît ton pacifisme, je me rappelle des prêches chrétienne qu'on écoutait ensemble dans l'église d'Aït Ouabane, jamais je croirai que tu feras ce dont en t'accuse.

Par Facebook je te réponds mon ami, je ne peux pas faire grand chose pour toi, la justice est défaillante, ton cas nécessite une procédure de rupture, mais pour ça, les médias doivent s'impliquer, ce qui est loin d'arriver, le peuple est dépassé, les politiques sont désintéressés.

Désolé mon amis je ne peux pas faire grand chose, nous sommes divisés.

Je me souviens avoir prit une gorgée du café que tu tenais dans ta main, le café été amère comme l'est notre situation actuelle.

Lazar Bessadi

Rubriques

Commentaires

Soumis par Juba 2 (non vérifié) jeu 01/02/2018 - 17:34

Je ne comprends pas pourquoi les Kabyles ne sortent dehors pour manifester devant les ambassades en France et dans d'autres pays démocratiques en l'occurrence occidentale. Mais hélas ! le Kabyle est seulement mobilisable quand il s'agit des causes des autres sauf la sienne. Surtout quand il s'agit de la cause Palestiniennes , on les vois manifester en familles, mais pour manifester contre les injustices du CLAN de Oujeda pour toutes les misères perpétrés contre la Kabylie, et bien c'est le mutisme totale enfin ce qu'on appel le syndrome de Stockholm à grande échelle.
Je pense qu'il est temps de se réveiller et luter contre les arabisants en manifestant au grand jour devant leur ambassades dans les villes de France et d'ailleurs , dont pour qu'ils ne restent dans l'oubli ceux qu'ils ont emprisonné injustement. Surtout montrer au monde civiliser que la cause berbère existe.

Ajouter un commentaire

You must have Javascript enabled to use this form.
French