L’Algérie a dans le collimateur tous les Kabyles !

L’Algérie a dans le collimateur tous les Kabyles !

Chaque jour des actes de répression, d’agressions physiques, humiliations et des intimidations commis à l’égard des Kabyles ! Maitre Ali Yahia est du village d’Ait Yahia (Michelet) dans le département de Tizi-Ouzou.

Le visage hideux de la dictature, porter atteinte à cet admirable et respectable homme de loi dont la dignité et le courage devraient forcer un respect et humilité devant cet honorable Moudjahid. Il n'a pas plié devant cette engeance qui n'en finit pas de violer le pays, ces lois et son histoire ! C'est honteux et c’est lâche aussi ! Malmener un homme de 90 ans. Aucun mot ne suffit pour qualifier un acte pareil. L’Algérie confirme son racisme encore une fois de plus vers un vieux militant kabyle qui à tous donne pour une Algérie meilleure ! Sommes-nous dans une république ou dans une dictature ?

Ali Yahia Abdenour est sanctionné pour avoir parlé de l'armée. Cette situation se retrouve probablement dans l'administration, surtout les hauts postes et l'octroi des subventions dans le monde des affaires. Chaque militant, a le droit de parler et de critiquer ces marionnettes de ce régime mafieux, et tous les guignol-politiciens du gouvernement.
Le maître Ali Yahia a défendu les communistes, les berbéristes, et même les intégristes islamistes ans les années 90.
Au moins un peu de respect pour son âge. Quand on a aucun respect pour un citoyen de 90 ans…Où sont vos valeurs de l’unité nationale. Lorsque Monsieur Ali Yahia a entamé son militantisme pour l'indépendance de l'Algérie, la majorité de ses ministres n'étaient même pas sous forme d'embryon. Les rares, qui étaient nés, n'étaient que des enfants qui couraient dans les artères des villes, villages ou douars pieds nus et vêtements usés comme tous les enfants indigents. C'est ce qui arrive aux citoyens nationalistes, propres et honnêtes, dans un pays dirigé par des illettrés faux moudjahidines, des corrompus voleurs et traîtres de la nation. Ne vous en faites pas, viendra le jour où les comptes seront fait, dur sera le retour de la manivelle, ce jour-là les faux moudjahidines et leurs faux ayant droit, les faux diplômés, les charlatans de la politique, les vendus et les traîtres, seront débusques, ce jour-là sera rendu à césar ce qui appartient à césar et à Dieu ce qui appartient à Dieu.

Au lieu de lui rendre hommage et l’honoré, pour ce qu’il a fait au service de la nation algérienne, et voilà, ils veulent le mettre à la rue, tous simplement parce qu’il est kabyle. Plusieurs décideurs de ce régime ont des pavillons un peu par tous dans le monde et sans parler des comptes bien gonflé dans les banques européennes, tout le monde n’ont pas oublié qui a acheter un appartement au champ Élysées dernièrement pour un prix de 800 mille d’euro !

Les tontons-macoutes, les baltas guis de l'administration sont derrière ces lâchetés, ces coups bas que seuls les minables savent manigancer en usant de leur autorité usurpée, ceux qui refusent de serrer…Ceux qui refusent de serrer la main à d'innocentes petites âmes, peuvent bien mettre dehors un homme de 90 ans, décidément pour l’Algérie c'est l’ère de la médiocrité.

Mokrane NEDDAF

Rubriques

Ajouter un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd><br /> <p>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.