La tournée du chanteur Idir en Algérie annulée

La tournée du chanteur Idir en Algérie annulée

Les dessous d’une mascarade camouflée.

Pour rappel, après une très longue absence sur la scène algérienne, le chanteur Idir a accepté une tournée nationale chapoté officiellement par l’office national des droits d’auteur ( ONDA), inutile de revenir ici sur la polémique suscitée et les attaques subies par le chanteur suite à l’annonce de cette tournée qui a débuté officiellement le 04 janvier 2018 à la coupole d’Alger en présence de quelques ministres et autres officiels.

Initialement le programme de la tournée a prévu l’ouverture à Alger, et plusieurs spectacles dans différentes wilaya avant de la clôturer à Tizi Ouzou sa région natale, mais depuis, tout semble arrêté juste après le troisième spectacle qui a eu lieu le 06 janvier 2018 à la coupole.

A la surprise générale, aucune information n’a été communiquée sur ce sujet ni de la part du chanteur ni des organisateurs. La presse algérienne qui a pourtant surmédiatisé avec euphorie le retour d’Idir sur la scène de son pays, n’a soufflé aucun mot sur cette tournée avortée.

Dans un pays où l’opacité est de rigueur, le professionnalisme et la liberté de la presse sont à désirer, les seules informations qui circulent, sont celles des bruits des couloirs. Il s’avère que la tournée est officiellement annulée par les autorités algériennes et que le chanteur n’aurait pas été payé pour ses 03 premiers spectacles produits à Alger pour des raisons encore inconnues.

IDIR s’autocensure

Lors du premier spectacle d’ouverture du 04 janvier 2018, diffusé en direct par les chaînes de télévisions étatiques et privées, Idir a chanté presque la quasi-totalité de son répertoire. La fameuse chanson ‘’bɣan warrac’’ un texte engagé et toujours d’actualité qui appelle les décideurs corrompus qui contrôlent le pays depuis l’indépendance à quitter le pouvoir.

Cette chanson programmée en 18ème titre à interpréter, mais le chanteur l’a étrangement zappé. Pourtant, Idir n’a pas cessé de bomber le torse pour défier ses détracteurs qui l’ont critiqué en déclarant lors des interviews précédant le commencement de la tournée qu’il chanterait ce titre devant des officiels.

Quelques sources proches des médias algériens qui ont assuré la diffusion directe du spectacle, affirment avoir reçu des instructions au préalable pour censurer ce titre mais Idir leur a facilité la besogne en s’autocensurant.

Le producteur qui a pris part à l’organisation de la tournée en collaboration avec l’ONDA, aurait été lésé aussi, il n’a touché aucun sous d’après certaines sources.

Idir, habituellement communiquant, garde jusqu’à présente son silence, quant au public kabyle auquel le chanteur a promis une clôture grandiose à Tizi Ouzou, attend des clarifications notamment de la part de l’artiste sur cette tournée avortée qui a pris une tournure de mascarade prédite par une grande partie de ses fans.

Affaire à suivre.

Commentaires

Soumis par Amazigh n dima (non vérifié) lun 23/07/2018 - 12:25

Rien d'étonnant à tout cela. Idir a toujours été une girouette, s'orientant vers ses intérêts financiers au détriment du combat culturel qu'on lui prête à tort. Bien qu'il reste le compositeur le plus professionnel dans la musique kabyle, il est très loin d'être digne du titre d'"Ambassadeur" que l'on veut lui coller. Qu'il ait de lui-même censuré sa chanson "vghan warrac" (qui au passage n'est pas si revendicatrice que cela en comparaison de celles de Ferhat, Oulahlou) est ce qu'il y a de plus lamentable. Mais cela ne fait que révéler un peu plus l’ambiguïté et la versatilité du personnage. Heureusement , une nouvelle génération de chanteurs engagés tels que Zedek Mouloud sont là exprimer la colère du peuple kabyle.

Soumis par Anonyme (non vérifié) lun 23/07/2018 - 19:01

En réponse à par Amazigh n dima (non vérifié)

@amazigh n'dima
Excellent, très bien dit, nous devons vider les salles de spectacle de ce traître, véritable girouette, qui crie vive l'Algérie alors qu'il vit en France depuis plusieurs décennies. Il faut signaler l'ambiguïté de ce personnage aux deux facettes et au double langage.

Soumis par Anonyme (non vérifié) lun 23/07/2018 - 17:31

Ce ne sera une perte pour personne, vu qu'idir n'est en fait qu'un grand démago qui sait très vite oublier ses principes et ses convictions devant un gros chèque. Idir le poète kabyle est passé maître dans la spécialité du retournement de veste et de l'à plat-ventrisme devant ses seuls vrais maîtres. C'est facile de crier que l'Algérie est un pays formidable quand Idir vit en France depuis plusieurs décennies. Encore un "double-face" celui-là, tous des KdS !!

Soumis par Juba2 (non vérifié) mer 25/07/2018 - 17:37

On peu compter sur les doigts d'une main, hommes ou femmes intègres parmi la populace Kabyle .
Le chanteur Idir il est comme tous les autres, faiblesse d'un homme commun... Dont on ne peut changer à plus de 70 ans! (Tout le monde n'est pas Matoub qui avait sacrifie sa vie pour la CAUSE, mais que reste t-il aujourd'hui à part quelques hommages pour l'intérêt de certains )
Par contre au lieu de s’intéresser et commenter les faits et gestes de nos troubadours qui n'est rien à côté de ceux qui pillent le pays depuis 56 ans sans scrupule en détournant l'argent pour s’offrir des villas de luxe en France et surtout les hôtels particuliers dont chaque général en possède UN. Dont à ceux-ci qu'il faut s’intéressé et dénoncer par tous les moyens!!!
Par conséquent certainement pas Idir et tant d'autres plutôt communs qui font l'histoire de leur pays le faite une fois disparu tout disparaît avec lui...
Les hommes qui participent à l'histoire de leur pays en l'occurrence les nôtres très peu, le reste se vendent comme des moutons au plus offrants!!!

Soumis par Anonyme (non vérifié) sam 04/08/2018 - 10:57

En réponse à par Juba2 (non vérifié)

@juba2
Ne vous sentez pas obligé de répondre à sa place, je pense qu'idir est assez grand pour répondre tout seul. D'ailleurs est-ce bien lui qui parle, n'avez-vous pas remarqué qu'idir portait toujours un chapeau ? Ce doit être "ça" alors. Soyez plus observateur avant de tenir de tels propos, et de grâce cessez de prétendre pouvoir penser à la place d'Idir, vous n'êtes pas son ventriloque.

Soumis par Anonyme (non vérifié) jeu 26/07/2018 - 07:18

Charles Aznavour s'est beaucoup engagé et investi pour l'Arménie. Idir ne mènera pas un tel combat pour la Kabylie. Ce type m'a déçu, il s'est embourgeoisé en France où il vit très confortablement, et il nous chante que l'Algérie c'est magnifique, Idir s'est clairement mis au service de la propagande âne-gerianiste. Je le considère comme un KDS.

Soumis par Anonyme (non vérifié) ven 27/07/2018 - 13:06

Azul Idir,
merci pour ces belles chansons qui ont bercé mon enfance. Par contre je serais plus mitigé pour ton (manque d') engagement pour la cause kabyle. Une devinette, sais-tu à quoi on reconnaît un coq kabyle ? C'est le seul qui continue à chanter quand il a les deux pieds dans la merde. À méditer.

Soumis par DaKaci (non vérifié) sam 28/07/2018 - 15:21

En réponse à par Anonyme (non vérifié)

Non il n y a pas de coq Kabyle! celui dont tu parles est bien connu et identifie par Coluche: C'est le coq francais. Les Kabyles ont un autre embleme ..je te laisse devine.

Soumis par AGELLID15 (non vérifié) lun 30/07/2018 - 11:54

AZUL,
Dda BESSAOUD M.A que la paix soit sur lui, nous a prévenu ,çà fait déjà belle lurette à son sujet et ses amis mainguellette et akli yayaten.Les trois avaient refusé catégoriquement de chanter en le menaçant en plus+, pourtant (ils seront payés) au gala organisé par l’académie berbère.
Par contre pour chanter au consulat algérien de paris ,il accouraient comme des enfants sortis en recréation.La haine de soit a eu raison de la résistance à l'arabo-islamisme rampante.À bon entendeur !

Soumis par alkapeca (non vérifié) jeu 09/08/2018 - 03:37

N est ce pas terriblement dégradant de passer de idir à cheb hamid ?N EST CE PAS PLUS HONORABLE DE RESTER ,coûte que coûte , même sans beaucoup d euros,avec ses temps de vaches maigres,aprés les vaches grasses de kabylie qui avaient fait le succés d idir,que de se déniaiser en cheb hamid par la perfide araberie interposée et ses fausses promesses sonnantes et trébuchantes ?!
Allez donc savoir ce qui se passe dans les têtes de mutants ou presque mutants de l 'araberie coloniale!
Mais comme disait l ami brel:....Faut dire
Qu'on ne nous apprend pas

Ajouter un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd><br /> <p>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.