Conférence de Bélaïd Abane « Ighil Imoula, Ifri et El Kseur : la cohérence historique ? »

Conférence de Bélaïd Abane « Ighil Imoula, Ifri et El Kseur : la cohérence historique ? »

Au cours de la journée de la Tolérance et du Souvenir à Chasse-sur-Rhône le 7 novembre 2009, le professeur Bélaïd Abane, neveu de Abane Ramdane et auteur de "L’Algérie en guerre. Abane Ramdane et les fusils de la rébellion", animera à partir de 16 heures une conférence-débat : « Ighil Imoula, Ifri et El Kseur : la cohérence historique ? »

Le conférencier se propose de revisiter l’histoire de la Révolution à la lumière des tragiques événements survenus en Kabylie au début des années 2000, de la plateforme d’El Kseur et de la montée du mouvement citoyen. Il tentera en interactivité avec le public de montrer dans quelles mesures il peut y avoir une cohérence historique, une continuité en quelque sorte, entre les exigences du 1er novembre 1954, la ligne tracée au congrès de la Soummam et la plateforme d’El Kseur.

Il s’agira également de mettre en perspective trois hauts lieux (Ighil Imoula, Ifri et El Kseur) de l’histoire nationale, symboles de la longue marche des Algériens vers la liberté, la dignité et la démocratie.

M. Bélaïd ABANE - Tagmats D.R.

Attachment Size
belaid_abane2.JPG 1.59 Mo
belaid_abane_1024.jpg 204.85 Ko
Soumis par ctata berriku (non vérifié) jeu 22/10/2009 - 18:29

"...la longue marche des Algériens vers la liberté, la dignité et la démocratie"

Croire qu'il existe un 'peuple' algérien et une 'nation' algérienne c'est croire tout faux. Avant 1830 la réalité sociologique, linguistique et par extension idéologique de l'Afrique du Nord habitée par plusieurs peuples dans des territoires bien distincts était toute autre. L'Algérie est de création coloniale, c'est une vérité historique somme toute banale comme l'a déjà dite Ferhat Abbas dans les années 30.

Maintenant, posons-nous les questions suivantes:

- Est-ce le fait d'avoir lutté ensemble pendant quelques décennies contre la puissance coloniale pour la sortir du territoire auquel elle a dessiné des frontières selon ses intérêts géopolitiques et dans lequel elle nous a imposés une cohabitation forcée qui fait de nous UN peuple et UNE nation?

- Est-ce que nous sommes prêts à partager le même avenir (ce qui nécessite les mêmes valeurs, les mêmes principes, la même culture de l’avenir, bref la même vision du monde) juste parce que nous avons lutté ensemble contre l'occupant étranger pendant quelques décennies? (quels que soient les sacrifices que nous avons consentis)

- Est-ce que nous pouvons vraiment et est-ce que cela suffit de construire à partir d'une révolution qui a duré quelques décennies une 'identité', des  valeurs', un 'peuple', une 'nation' et un 'nationalisme' suffisamment solides pour balayer des siècles et des siècles d'existence précédant la colonisation?

A mon humble avis, chercher une sorte de continuité qui expliquerait une certaine cohérence dans des repères ‘historiques’ ne remontant pas plus loin qu'un demi-siècle frôle la chimère. Le seul appel de l'histoire dont la cohérence n'est plus à démontrer et qui devient de plus en plus assourdissant ces dernières années (la plate-forme d’el kseur en fait également partie) est celui du retour à la configuration d’origine façonnée par des siècles d’histoire contre laquelle un système préfabriqué au siècle dernier ne peut vraiment résister. La revendication autonomiste n’est pas tombée du ciel, c’est un retour logique à la normale. C’est un appel qui sort du fin fond des âges pour exprimer le désir de voir la rivière retrouver sa trajectoire naturelle et les hommes vivre dans leur élément. Avant 1857, la Kabylie était de tout point de vue indépendante.

 

Soumis par rachidusa (non vérifié) ven 23/10/2009 - 19:19

En réponse à par ctata berriku (non vérifié)

je crois que vous faite trop de racourcis pour argumenté sur la nécéssité de la kabylie à devenir autonome , ce n'est pas l'idée de l'autonomie elle même qui est le problème mais le cour combien trés complexe de notre histoire qui vaudrai que la sagesse le bon sens et surtout la patience l'emporte sur l'aventure et surtout en ses temps sensible ou la jeunesse est fragile et la société térrorisée , respectons nos ainés plus au mois les plus récents d'entre eux , n'est ce pas un mouloud mammeri , feraoun , kateb yacine , tahar djaout..et combien d'autres encore , travailleés sur l'identé et les mutations de notre société avant et pendant et aprés la revolution et à aucun moment ils ont évoqués la séparation de la kabylie du reste de son propre pays , bien au contraire ils ont oeuvrés à construire une conscience nationale responsable et promouvoir la démocratie dans notre pays et dieu sait que ce n'est pas une partie facile à voir ce que la france coloniale à engendré comme dégats considérables et l'islamisme à fait le reste ( j'entend par la islamisme et non pas l'islam adopter par nos anceitres ) je vouler citer ses hommes de culture conscienement afin de vous rappelé que la politique peut manipuler , parceque elle fait objets de course au pouvoir par déferentes façons , mais la culture elle au contraire elle est témoin de la conscience elle ne s'use pas !
je suis de ceux qui crois et encourage la décentralisation du pouvoir , afin de mieux s'adapter au changement qui se produit partout ailleur mais non seulement dans un cadre globale , nous avons la responsabilité morale envers ceux qui ont libéré le pays de veillez sur lui et cela quelque soit notre responsabilité . je veux exprimer pas mal de chose , mais malheureusement je n'est pas un trés bon niveau pour ecrire correctement .

vive l'algérie
vive la démocratie
gloire et honneur à nos valeureux martyrs .

Soumis par Anonyme (non vérifié) ven 23/10/2009 - 21:27

En réponse à par rachidusa (non vérifié)

Oui bien dit mais il faut pas ommettre que l erreure fatale commise par les kabyles c est daccepter de cohabiter avec ceux qui n aiment pas la liberte et l independance avec la racaille. Matoub la dit aussi Vuganour asmi ithnatsu yasmar vu raku, et ce n est pas la faute a la france la faute a nous les kabyles nous etions independant et nous avons lutte seul et nous devons rester independant, autrement dit le pouvoir c est la force et l argent avant la kabylie fonctionnait comme un pays et devait rester un pays independant.
Notre responsabilité morale envers ceux qui ont libéré le pays c est de ne pas commettre les memes erreures, ils ont fait leur devoir et ils ont commi des erreures c est normal, mais nous on na pas le droit a l erreure.
Tanmirth

Soumis par aKKseLL sam 24/10/2009 - 02:25

En réponse à par rachidusa (non vérifié)

"l'islam adopter par nos anceitres " Ils connaissaient 2 ou trois sourates qu'il réciter sans connaitre le sens et les appliqués par bigoterie.Est ce ,cela que vous appelez l'islam de nos ancetres?
L'islam et islamisme ne font qu'un ,c'est bonnet blanc et blanc bonnet.

Assis sur les flancs de montagnes
Depuis l'époque romaine
Le fière kabyle
n'a jamais admis
De colons.

Ni romains ,phéniciens
vandales,beni hillal
Turcs
On eu raison de lui

Si la France
Fut sa malédiction
Pour le rattacher
A une Algérie
Qu il a libéré

Elle la vendue
Trahis violer
Et tuez ses enfants

Aujourd'hui encore debout
Telle un chêne immense
Aux racines profondes
Que vents et tempêtes
N'arrive a déraciner

Implorons le maitre des Cieux
De briser ses chaines
De la patrie qui le hais

Il a crier de toute ses forces
L'écho dans le ciel a raisonner

KABYLIE LIBERE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Soumis par Anonyme (non vérifié) sam 24/10/2009 - 08:13

En réponse à par rachidusa (non vérifié)

SACHE! que ce que tu ne peux éxprimer d'autres l'avaient déjà fait et le feront et c'est trés bien comme ca, laisse aux autres le peuple amazigh et kabyle est éternel ,la kabylie avançe douçemernt mais surement vers son destin celui de la libérté c'est dans nos génes depuis des millénaires,comme l'avait dit nôtre visionaire feu D'ALMULUD (qsssl)c'est dans le sens de sa libération que mon peuple ira quelque soit les êmbuches qui peuvent l'entraver un môment gloire au peuple amazigh gloire à la kabylie libre;ar tufat MAS.

Soumis par Anonyme (non vérifié) sam 24/10/2009 - 15:35

En réponse à par rachidusa (non vérifié)

On ne peut pas parler d'islamisme sans l'islam il ne faut pas esquiver ni se voiler la face..Ce n'est pas de cette manière que que l'on réussira la démocratisation.

Il faut bien mettre le doigt sur la cause et les dérives.

Les islamistes ne font que s'appuyer sur les écrits dans le coran. Il en ait des imams farfelus qui s'inventent des fatwas aussi burlesque qui n'offusquent d'ailleurs aucun musulman.
Et dès que qq dénonce sur le site l'islam il est qualifié d'ennemis de makiste de raciste ,pourquoi ce traitement sélectif dans vos réactions épidermique uniquement à la direction des gens sur le site?
Aller voir sur les sites voir ce qui ce dit ou rapporté sur l'islam pour entendre ou lire d'autres sons de cloches que ce qui est rapporté dans le livre "dit saint".

Il y a bien dans l'islam les germes de la haine et de toutes les atrocités commises dans le passé qui sont exacerbés avec ces islamistes..

Eviter un débat clair et sans complaisance n'est pas rendre service à l'islam..

Personnellement les religions ne sont pas ma tasse de thé, connaissant toutes les supercheries et les mensonges entretenus à des fins de pouvoir ,de puissance ,de jouissance,
et d'enrichissement au nom d'un tas d'artifices inexistants, invraisemblables ,inventés pour mieux tromper les profanes..

Je suis ne pas contre les religions dès lors qu'elle ne régissent pas ma vie .c'est une affaire personnelle , il sagit d'adhérer a un dogme, que l'on veut ou pas, crée par des humains pour contenir les humains.

L'objectif de mon intervention est d'ouvrir un débat si l'on veut bien débattre de manière sereine sans haine sans arrogance sans invectives mais sans concession..
ihiqel

Soumis par Anonyme (non vérifié) dim 25/10/2009 - 03:28

En réponse à par rachidusa (non vérifié)

Tu dis: "...n'est ce pas un mouloud mammeri , feraoun , kateb yacine , tahar djaout..et combien d'autres encore , travailleés sur l'identé et les mutations de notre société avant et pendant et aprés la revolution et à aucun moment ils ont évoqués la séparation de la kabylie du reste de son propre pays , bien au contraire ils ont oeuvrés à construire une conscience nationale..."

Tu es dans le discours du parti unique mon ami, de l'idéologie arabo-islamique uniciste, voir du panarabisme nassérien car après tout c'est de là que l'Algérie tient ses premiers repères: non pas l'Algérie créée par la France, mais celle en laquelle ont cru les acteurs de la révolution y compris nous Kabyles qui avons préféré taire notre identité et nous diluer dans ce courant dominant si c'était lui qui pouvait nous libérer du colonialisme français. Quant aux valeureuses personnes que tuas citées, elles appartiennent à leurs époques. Elles ont fait ce qui était de leur devoir dans la première phase de décolonisation. Mais toi au lieu de faire ton devoir, celui d'entamer la deuxième phase de décolonisation, à savoir en finir avec le système hérité de la colonisation, tu scandes "vive l'Algérie" qui en vérité signifie textuellement: vive le colonialisme arabo-français! car l'un a créé un système, l'autre l'a truffé d'arabisme et les kabyles sont les seuls perdants dans tout ça.

Soumis par jugurtha (non vérifié) sam 24/10/2009 - 16:45

j'ai lu l'article et je voudrais poser une question au neuveu de ABANE Ramdane, est ce vrai que vous avez apporter un soutien à Abdelaaziz Bouteflika lors de l'élection passée? Jai lu quelque chose dans la presse algerienne je ne me rappelle plus si c'était vous ou bien un proche de krim belkacem. c'est juste une question.

Soumis par winn n'da (non vérifié) sam 24/10/2009 - 18:50

nous,les kabyles,avons du mal a accépter,que nos ainés se sont fait avoir en participants a la liberation d'un pays et d'un soit disant peuple qui n'existaient guere.et aujourd'hui,nous constatons avec effarements,des compagnes menées par des cercles occultes du pouvoir,tendant a faire des heros kabyles,non moins,que des traitres de leur patrie.

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd><br /> <p>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.