Commémoration de la journée de la Nation kabyle à Paris

Commémoration de la journée de la Nation kabyle à Paris

Diaspora

La commémoration de la journée de la Nation kabyle, avait un parfum particulier de liberté ce 17 juin 2018 sur le parvis des droits de l’homme à Paris !

Bien avant 14 heures, plusieurs dizaines de militants du Mak et sympathisants, étaient là avec des drapeaux kabyles pour célébrer la journée nationale Kabyle, le 14 juin 2001 et surtout pour rendre hommage à leurs anciens camarades tombés sous les balles explosives du régime arabo et raciste algérien.

Cette journée est restée gravée dans la mémoire de la population kabyle, comme une journée de deuil, mais aussi une journée d’espoir, car le sang de ces jeunes militants n’est pas versé en vain, mais pour une Kabylie libre digne de ce nom.

Même le ciel était au rendez-vous, nous nous pouvons dire qu’Alléluia !

Il y avait aussi, des stands de ventes des livres, des objets kabyles, des CD des chanteurs kabyles, et la présence très remarquée du stand de Aza-Rouge solidaire où des personnes de toutes les catégories sociales et de tous âges, s'empressaient pour faire un don.

Bien évidemment vient le temps de la prise de parole de chaque membre actif au sein du gouvernement provisoire kabyle.

Une ancienne militante veillait au temps d'expression pour chaque orateur.

Aux environs de 16 heures c'était au tour de Monsieur Ferhat Mehenni, le président provisoire de la kabylie et du Mak Anavad, de remercier chacun des militants et sympathisants présents.

Il est revenu sur l’appel de Londres pour un corps de contrainte et de sécurité en Kabylie, qui a fait grand bruit, surtout sur les réseaux sociaux.

Monsieur Mehenni, s'est étonné de la position de certains anciens militant de la démocratie, contre l’appel. La majorité de la presse algérienne, n’a pas encore bougé même pas un petit doit pour dire quoi que ce soit de l’appel de Londres lancé par monsieur le président de la Kabylie !

C’est vrai, pourquoi toujours les Kabyles, ils préfèrent être contre leurs propres frères que contre le véritable ennemi, qu'il n'arrête pas de les écraser économiquement, culturellement, et même politiquement !

La commémoration s'est achevée par un mini gala avec des chanteurs très engagés pour la culture kabyle, parmi eux Amirouche, Hend, dihya, et plusieurs autres, chacun deux à trois chansons, pour rendre hommage à tous les militants de la démocratie.

Mokrane NEDDAF

Diaporama
Rubriques

Commentaires

Soumis par Juba 2 (non vérifié) lun 25/06/2018 - 19:13

Quelqu’un disait pour se reconnaître il faut se connaître, et se dire aussi que nous sommes issus du même tronc et le reste n’est que de mauvaises herbes envahissantes !
Toutes les manifestations Berbères pour la liberté où elles se trouvent il est du devoir de chaqu’un de se mêler pour former un seul corps et l’ennemi tremblera.
Je ne comprends pas qu’ils y aient encore des Kabyles qui croient après 56 ans de promesses surtout de gabegie d’attendre quelques choses du CLAN constitué de Vautours dont je traduis cette plaisanterie comme croire aux 70 vierges bédouines.
La Kabylie jadis est considéré par les Français comme la Suisse. Mais aujourd’hui il ne reste que un désert 🌵 voulu par les arabisants et leurs Maîtres les vrais Arabes !
Il y a qu’a Voir chez les vrais Arabes tout va bien aucune guerre aucun trouble leurs populations vivent en paix. Par contre la guerre financée par leurs soins, ils l’exportent chez leurs Soumis=Musulmans pour qu’ils restent dans leur joug à jamais !!!!

Ajouter un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd><br /> <p>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
French

Gagnez des cadeaux - Jeux-concours