Clôture du colloque sur le traitement des déchets à Tizi-Ouzou

Clôture du colloque sur le traitement des déchets à Tizi-Ouzou

APW de Tizi-Wezzu A elle seule, la wilaya de Tizi-Wezzu produit chaque année plus de 300 000 tonnes de déchets ménagers pour une population estimée à plus d’un million d’habitants et environ 2160 tonnes de déchets hospitaliers pour un ensemble de 3708 lits, a-t-on appris de la direction de l’environnement de la wilaya lors d’un colloque sur le traitement des déchets, organisé en fin de semaine dernière par l’assemblée populaire de wilaya (APW) de Tizi-Wezzu. Pour rendre les chiffres plus signifiants, précisons que la quantité moyenne produite par un seul habitant est de 0,75 kg/jour dans les grands centres urbains, contre 0,5 kg/jour dans les agglomérations rurales. La même source ajoute que 70000 T de déchets ménagers (soit 25%) sont des déchets valorisables (déchets d’emballage), et que la superficie totale consacrée aux 1500 décharges à travers toute la wilaya est estimée à près de 80 hectares. Selon cette instance, 18 centre d’enfouissement technique (CET) existent dans toute la wilaya (réalisés ou en cours de réalisation) et qui sont implantés à travers 52 communes sur un ensemble de 72. Dans son exposé présenté devant une nombreuse assistance, la direction de l’environnement (DE) n’a pas manqué de souligner les contraintes auxquelles sont confrontés les services environnementaux pour une meilleure gestion des déchets. L’on citera, entre autres, la non qualification du personnel chargé de cette fonction, l’insuffisance et parfois l’inexistante du transport de ramassage des détritus, et le refus de certaines APC de rendre les délibérations relatives à la taxation et au tarif de la taxe d’enlèvement sur de déchets ménagers. Ajouter à cela les pratiques informelles « la plupart des déversements s’effectuent à ciel ouvert sans enfouissement et sans contrôle. Et le tri aussi se fait de manière informelle et sans identification des récupérateurs », précise le document de la DE. Tout cela avec l’accidentalité du relief de la région. Outre, une nouvelle catégorie de déchets est de plus en plus en progression, a constaté la DE. Selon cette dernière, Tizi-Wezzu produit 43000 lots de déchets électroniques et électriques par année (soit 215100 lots/ 5 ans), et 197 100 tonnes de déchets inertes relevant des travaux publics et bâtiments (soit 540 T/jour), cela en plus des milliers de tonnes produites par le huileries d’olives et les véhicules. Il est à noter en fin que deux français, à savoir Patrick Pierron et Marc Dutti, experts en environnements et propriétaires d’une entreprise de traitement des déchets en France ont participé à cette rencontre scientifique par leur exposé sur de nouvelles techniques et avec de nouveaux équipements de traitement des déchets. Massinta A.
Attachment Size
14-03-2008_00-27-24.jpg 32.28 Ko
Edition locale

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd><br /> <p>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Gagnez des cadeaux - Jeux-concours