Articles de Amar Benhammouche

Amar Benhamouche

De Béjaïa à Nador, pour une révolution prolétarienne en Afrique du Nord

Les élections de 18 avril vont reproduire des histoires de trahison de la classe prolétarienne, des hommes et des femmes dépourvus (e)s de leurs droits fondamentaux. Ils ne sont depuis l'indépendance de l'Etat algérien de l'Etat impérialiste français, qu'une continuité d'une logique d'usure et de spoliation déjà perpétrée par le colonialisme français. Le peuple était délaissé, marginalisé et privé de sa voix.

Chabha Ben Gana

Tadiwennit d Chabha Ben Gana ghef ungal-is amaynut

Kabyle.com: Azul a massa,Ussan-a i d-tessufɣeḍ ar tezrigin "IMRU" yiwen n wungal. Γef wacu i d-yettmeslay?

Chabha BEN GANA: Taqsiḍt mačči ɣef yiwen n uwudam i tebna, mačči yiwet n teqsḍt i yettezzin, maca εerḍeɣ ad tent-cuddeɣ ad tent-sdukleɣ di yiwet n teqsiḍt ɣezzifen. Ɛeddeɣ-d si tmetti taqburt ar tmetti ideg-i nettidir tura; si taqsiḍt n Muḥend Arezqi d gma-s Ɛmer ɣer teqsiḍt n sin yilmezyen :Asirem d Tlelli. Meslayeɣ-d ɣef kra n tlufa i bnettidir tura ama ɣef tamuɣli n tmetti ɣer tmeṭṭut tilellit , d tmuɣli n tmeṭṭut ɣer tlelli.
 

Ni Naïma, ni Nouria !

Ni Naïma, ni Nouria !

Ces derniers temps, une vive polémique sur les réseaux sociaux, suite à la déclaration de la ministre de l'éducation nationale algérienne madame Nouria BENGHEBRIT qui stipule : "la prière à la maison, pas en classe!"
Cette déclaration a fait couler l'encre, réagir les internautes, les journalistes et la classe politique algérienne entre une majorité opposante et une minorité plaidante.

L'Algérie des phobies

L'Algérie des phobies !

En Algérie, on refuse le non musulman, le non arabe, l'homosexuel, la femme épanouie, pour conclure : on refuse la différence. L'Algérie est molestée par la morale sociale, martelée par la pensée religieuse; ce sont les méandres d'une pensée nauséabonde et régressive. Pathétique ! Mais, peut-on rebrousser chemin? Peut-on frayer une nouvelle voie vers le progrès humain? Peut-on pulvériser les composantes de cette muraille obscurantiste ? Peut-on reconstruire l'Agora de l'érudition et la clémence?

Un étudiant égrogé à Alger

Un étudiant kabyle égorgé à Alger

Un acte horrible s'est produit, la nuit du dimanche 10 février 2019, à la résidence universitaire Ben Aknoun d'Alger.

Asil,un étudiant en troisième année médecine, originaire de Bourdj Bou Arreridj, est retrouvé égorgé dans sa chambre universitaire. Deux inconnus ont commis cet acte, avant de prendre la fuite. Ils ont pris les clés de la voiture de Asil pour quitter la résidence avec sa voiture stationnée au parking de la résidence universitaire.

Imane et Fahim

Deux journalistes asphyxiés à Alger

Les journalistes kabyles Imane Chibane et son mari Fahim Khellal sont décédés vendredi 8 février, à leur domicile dans la ville de Bologhine (Alger), à la suite d’une intoxication au monoxyde de carbone.

Projet Apulée

Projet Apulée, sur les pas du premier romancier de l'humanité

L'association socio-culturelle L'Mechta a pour projet d'alimenter en ressources la bibliothèque de la Maison des Jeunes du Village Riquet (Colonel Amirouche) en Basse Kabylie (Akvu).

Deux commissions sont en charge de la collecte : une au niveau de la commune et une autre en France. Un appel public est diffusé pour aider financièrement et matériellement ce lieu de ressourcement culturel et redonner l'envie de lire en kabyle et dans toutes les langues du monde en Kabylie.

Déclaration

Déclaration du Collectif des citoyens kabyles privés de leurs passeports

Déclaration du Collectif des citoyens kabyles privés de leurs passeports

Nous entamons la troisième année depuis le blocage de nos passeports, une situation sur laquelle nous ne pouvons plus nous taire. En effet, l’administration algérienne n’a même pas pris la peine de répondre aux courriers que nous lui avons adressés à maintes reprises pour avoir des explications sur ce blocage. Nous avons rendu l’affaire publique à travers des déclarations envoyées à la presse, malheureusement la sourde oreille continue à l'égard de nos demandes. Nous dénonçons cet état de fait et nous nous indignons du piétinement de notre droit

Photographie Cité des Lettres et du Cinéma Tazmalt

Tazmalt : créer une bibliothèque pour démolir les temples de l'obscurantisme

Des jeunes audacieux ,membres de l'association  la Cité des Sciences et du Cinéma,  intéressés par la culture, se sont lancés dans un grand projet de création d'une bibliothèque associative au niveau de leur commune Tazmalt.

Une cagnotte est déjà lancée sur "LEETCHI" , soutenue par des personnalités artistiques, intellectuelles et politiques de la diaspora pour transporter un lot de livres déjà disponible et stocké en France , en attente d'envoi à TAZMALT.