juin 2018

La plus jeune bachelière américaine en 2018, c’est une Kabyle

Camélia Ladjadj

Camélia LADJADJ vient de terminer ses études secondaires avec brillance. Cette jeune fille exceptionnelle qui a beaucoup traversé dans sa vie, vient d’obtenir un accès gratuit à l’université. Elle a réussi en dépit de tout ce qui lui est arrivé ces dernières années. Avant sa naissance le médecin a voulu faire avorter sa maman car c'était une grossesse à risque et le fœtus était malformé à la suite des antidépresseurs que sa maman prenait à l’époque.

Maroc : les autorités veulent-elles embraser le Rif ?

Après le décès du jeune poissonnier Mohsen Fikri le 28 octobre 2016 à Taghzut (El-Hocima), dans la région du Rif (nord du Maroc), broyé par une benne à ordures alors qu’il tentait de récupérer sa marchandise jetée dans la benne par la police, des milliers d’habitants de la ville sont sortis spontanément dans la rue pour protester contre ce qu’ils considéraient comme un crime du Makhzen marocain.

Les manifestations populaires se sont poursuivies pendant des mois, pour dénoncer les abus d’autorité, la corruption, les injustices, la marginalisation et le mépris.

Et l'air devient amer

Dda Lwennas FB

Parfois, tu te demandes si tu connais bien ton pays et les hommes au pouvoir.  Car il y a de tout: des héros, des séducteurs, des menteurs, des prédateurs, des manipulateurs et des falsificateurs de l'histoire.

Coupe du monde de football 2026 : le panarabisme vole en éclats

Coupe du monde de football 2026 : le panarabisme vole en éclats

Face au trio Etats-Unis d’Amérique-Canada-Mexique, le Maroc était candidat pour accueillir la coupe du monde de football en 2026. Le 13 juin dernier à Moscou, la majorité des fédérations nationales de football ont voté en faveur du trio USA-Canada-Mexique. Le détail des votes montre que l’Arabie Saoudite, les Emirats Arabes, l’Irak, la Jordanie et le Liban ont voté en faveur du trio américain.

Vingt ans après l'assassinat de Lounès Matoub...

Vingt ans après l'assassinat d'un des symboles du combat amazigh, Lounès Matoub, il est difficile de dire mieux ou plus que ce que nous avons, depuis le jour de l'assassinat, dit au sein de Tamazgha.

En 2009, nous avions publié un article intitulé Assassinat de Lounès Matoub : onze après, la question ne se pose plus !, lequel article a été à maintes fois remis en ligne.

En guise d'éditorial, nous aurons également du mal à dire mieux ou plus que tous les éditoriaux précédents.

Algérie, l’Etat de non droit auditionné par l'ONU

Merzoug Touati

Dans le cadre de l’application du Pacte international relatif aux droits civils et politiques, l’Algérie sera auditionnée par le Comité des droits de l’homme de l’ONU, lors de sa 123 ème session, les 4 et 5 juillet 2018 au Palais des Nations à Genève.

Conformément à ses missions et aux côtés d’autres ONG, le Congrès Mondial Amazigh (CMA) a déposé son rapport alternatif auprès du Comité des droits de l’homme intitulé : « Algérie, l’Etat de non droit »*.

Ferhat Mehenni répond à Arezki Aït Larbi

Cher ami
Quelles que soient les vicissitudes du temps, les malentendus ou les divergences d’opinion, les coups de griffes ou les coups de poignard dans le dos, les procès d’intention ou autres indélicatesses dont souvent me gratifient d’anciens compagnons de lutte, j’ai pour constance de garder mon amitié à toute personne, comme toi, ayant partagé une plage de ma relative longue vie de militant.

Ferhat Mehenni - Des traîtres osent parler !

Ferhat Mehenni
Je ne peux rester silencieux à observer cette meute enragée lâchée par ses maîtres qui déverse son venin sur un de mes amis. Cet ami c’est Ferhat Mhenni.(...) C’est cette journée qu’il a créé le MAK, pendant que le dandy paysan aux habits douteux faisait le séducteur en tressant sa moustache balai-brosse pour se faire remarquer comme prétendu journaliste, ce qui reste à démontrer au regard de ses écrits de soumission au pouvoir assassin d’Alger et de la France, ex-pays colonial.

Ameɣnas, une nouvelle revue militante kabyle

Ameɣnas (le militant en langue kabyle), une revue papier consacrée au militantisme kabyle est diffusée en Kabylie depuis le 20 avril 2018.

Ecrite en deux langues, kabyle et français, le numéro de lancement était dédié à Mouloud Mammeri assassiné en 1989, DA Lmulud At Mɛemmeṛ ( Mouloud Mammeri).

Cette revue indépendante de tout mouvement politique est présentée par ses initiateurs comme un outil pédagogique et un espace d’échange et de réflexion.

14ème commémoration de l’assassinat d’Ameziane Mehenni

Pour honorer la mémoire d’Ameẓyan At Sεid, ameɣras n tlelli, les villageois de Maraɣna ainsi que tout les citoyens de Lɛerc d’Illulen Umalu invitent tous les Kabyles à venir très nombreux le 19 juin 2018 à 10h pour lui rendre hommage à l’occasion du 14 ème anniversaire de son assassinat à Paris par les services algériens.

Commémoration de la journée de la Nation kabyle à Paris

Journée de la Nation Kabyle Paris

La commémoration de la journée de la Nation kabyle, avait un parfum particulier de liberté ce 17 juin 2018 sur le parvis des droits de l’homme à Paris !

Bien avant 14 heures, plusieurs dizaines de militants du Mak et sympathisants, étaient là avec des drapeaux kabyles pour célébrer la journée nationale Kabyle, le 14 juin 2001 et surtout pour rendre hommage à leurs anciens camarades tombés sous les balles explosives du régime arabo et raciste algérien.

Hommage à Pierrette et Gilbert Meynier

La disparition soudaine et successive de Pierrette puis de Gilbert Meynier en novembre et décembre 2017 a suscité beaucoup d'émoi chez celles et ceux qui les ont connus et a laissé un vide qui se fait déjà sentir dans nos associations. Tant il est vrai que leur engagement dans le tissu associatif lyonnais agissant sur la question de la défense des droits humains était pluriel et intense.

Le village Kabyle, un territoire en quête de reconnaissance

Peinture : Lyazid Chikdene - Les villageois face au feu
La politique algérienne en matière d’aménagement du territoire a volontairement confondu dans le discours et dans les faits le concept du développement régional et régionalisme, sceptique à tous ce qui fait allusion à la région, le pouvoir a opté depuis l’indépendance pour une ligne stratégique de développement uniformisé sans pour autant réussir à réduire les disparités régionales et encore moins assurer un développement harmonieux du territoire.

La création d'un organisme d'extrême gauche kabyle est une nécessité historique

Extrême gauche Kabyle

Un parti de gauche révolutionnaire est une nécessité historique qui s'impose pour la Kabylie. Cette région est prisonnière du chauvinisme , du nationalisme, de l'islamisme, du machisme, d'un vide culturel, d'un retard économique et d'une crise écologique. S'assumer en tant que kabyle d'extrême gauche n'est plus un repli sur Soi ou un rejet de l'autre, le prolétariat d'Oran , de Damas, de New York, de Paris ou de Riadh, mais c'est le renforcement d'une prédisposition à la lutte en acculant la bourgeoisie avec une organisation sociale et politique dont le peuple sera maître de céans.

Un jeune militant kabyle tabassé par la police algérienne dans le coma

Abdennour Hamadou

Abdennour Hamadou, assené de plusieurs coups sur le crâne par la police algérienne à Larbaa Nat Irathen est actuellement dans le coma. Son état est jugé critique.

Il a été roué de coups en bas de chez lui dans la nuit de dimanche à lundi, après que la police coloniale algérienne ait tenté d’empêcher un rassemblement anticipé pour célébrer la Journée de la Nation kabyle du 14 juin.

Déclaration des Jeunes de Taourit

Kabylie - Face à cette violence, l’URK appelle à la vigilance

Nous assistons ces derniers temps à une montée de violence inquiétante en Kabylie. L’État algérien ne semble avoir aucune retenue dans ses dérives répressives et extrêmement violentes envers les militants kabyles. L’approche des présidentielles algériennes de 2019, la lutte des clans au pouvoir et la peur d’une Kabylie qui échappe au strict contrôle d’Alger,exacerbent l’agressivité des services de sécurité algériens.

Ainsi va l'Algérie

Mausolée Maurétanie (c) homocosmicos CanStockPhoto

C'est l'histoire d'un pays à part et d'un peuple unique. Un peuple qui tonne, qui détonne, s'indigne et fulmine. Qui, pourtant, tape des mains quand on lui danse du ventre. Même s'il est vrai pour certains qu'ils n'aiment pas trop la musique.

Un peuple qui rêve d'une autre vie, d'un autre pays, d'un autre destin. Il s'apitoie sur les bannis, les déportés, les exilés, les expatriés mais il n'aime pas son propre pays. Son pays, il veut l'abandonner, le léguer. Et il ne se gêne pas pour le montrer.

"Matoub Lounès, la fin tragique d’un poète" rencontre à Montreuil

"Matoub Lounès, la fin tragique d’un poète" rencontre à Montreuil

Taferka a l'honneur de vous inviter à sa 175ème conférence avec l’écrivain Youssef Zirem autour de son dernier ouvrage " Matoub Lounès, la fin tragique d’un poète ", le samedi 16 juin 2018 à 14h30.

Association Berbère Taferka. 49, bis avenue de la résistance. 93100 Montreuil.

Métro Croix de chavaux, ligne 9.

Tel: 0148577324/0623015362.

La Sumam capitale de la caricature

La Sumam capitale de la caricature

L'association (SUMAM) du village Ighil Nacer ( Ighil n yilef), commune Ighrem, organise un événement culturel d'une grande valeur artistique et intellectuelle, le festival national de la caricature,  le 07 et le 08 juin 2018.  De grandes figures  localement et internationallemnt connues y seront présentes: Ahmed Medjani, Ghilas Ainouche, Dajamal Lounis, Madjid Kemila, Samir Sadki, Nour El-Yakin Ferhaou et Karim Bouguemra.

Journée de la Nation Kabyle au Trocadéro

À tous les compatriotes kabyles de la Diaspora.

Le MAK-Anavad organise la journée de la Nation Kabyle le dimanche 17 juin à 14h00 au Parvis des droits de l'Homme, place du Trocadéro à Paris, et invite tous(tes) les Kabyles épris de justice et de liberté d'être présents(tes) en nombre pour :

1) Rendre un vibrant hommage aux martyrs kabyles de la liberté, du printemps noir 2001-2002, ainsi qu'à tous(tes) les Kabyles tombés(ées) sous les balles assassines du pouvoir colonial arabo-obscurantiste d'Alger.

L'équipe nationale kabyle s'incline 8 à 0 face au Penjab

L'équipe nationale de football de Kabylie s'est inclinée face au Penjab,  vice-championne du monde, sur le score de 8 buts à 0 ce jeudi 31 mai pour sa première participation à la phase finale de la coupe du monde ConIFA.

La Kabylie rencontre ce samedi 2 juin à 14h l'équipe de Coréens Unis du Japon, puis l'Arménie Occidentale demain dimanche 3 juin à 17h.

http://www.conifa.org/en/wfc-2018/wfc-2018-tickets/

Le festival d'Aghbalou annulé par le maire RCD

Bellal Nouredine

Lettre ouverte d’un citoyen de Takerboust et membre du jury des deux précédentes éditions du théâtre amazigh Aghbalou  à monsieur, Hamoumi Nacer, le maire RCD de la commune d’Aghbalou Bouira.

Monsieur le maire,

Permettez-moi de vous exprimer par ces petits mots mon mal que votre décision et vos propos déclarés par rapport à la demande de l’organisation de la troisième édition du festival amazigh d’Aghbalou que l’association «  Asayas » vous a présentée.