Archives par année

Archives kabyles - Retour progressif de nos contenus.

Nous fusionnons nos sites d'informations pour une recherche plus pratique, centralisée - Retrouvez plus facilement nos articles. Plus de 20 ans d'archives.

Les articles sur le monde amazigh et Tamazgha sont publiés en priorité sur notre portail thématique Amazigh 24.

Les fiches annuaires se trouvent sur le city guide Amazighcity

Les fiches ressources documentaires sur Kabylie Tamazgha

Journée internationale des droits de l’homme 2018 : Multiples violations des droits des Amazighs

Le Congrès Mondial Amazigh (CMA) saisit l’opportunité de la journée internationale des droits de l’Homme pour dénoncer le racisme institutionnel et les multiples violations des droits historiques des Amazighs dans tous les pays de Tamazgha et de la diaspora.

"Parmi ceux qui fuient l'Algérie, les jeunes Kabyles sont majoritaires"

Photographie Tigzirt Tigzirt FB

Parmi ceux qui fuient l'Algérie, les jeunes Kabyles sont majoritaires. Jusque-là, tout le monde fermait les yeux sur le phenomene. L'absence de rêve de se réaliser dans un pays qui tourne le dos à leurs droits élémentaires, à leur langue et leur identité, à leurs libertés publiques et politiques, les jeunes Kabyles n'ont pour solution que de tenter d'aller vivre ailleurs, au péril de leur vie.

Si LPari ar Brazilya

Gilets jaunes Kabyles Français


SI LPARI AR BṚAZILYA; AJILI AWṚAƔ, UL AZZGGAƔ I TEGRAWLA TAGREƔLANT TAMƔIDT

deg ussan-a ineggura ilul-d yiwen umussu aɣeṛfan di Fṛansa, win i semman Ijiliyen Iwṛaɣen. Aya meṛṛa yusa-d imi imḍebṛen n tmurt d wid id yessufɣen taẓeṭṭaṭ ɣaf lkaṛbiṛu. Tamurt n Fṛansa, deg ugafa ar unẓul tenhewwal ; aqfal n yibardan, tikliwin d tmesbaniyin am tida n Lpari id yeglan s umennuɣ ameqqṛan gar imesbaniyen d iɛeggalen n teɣlist yesqedcen takṛit d udebbuz mgal imesbaniyen.

Un voyage dans le temps en Kabylie… (2)

Un voyage dans le temps en Kabylie…

De notre propre décision, avec notre militant photographe Samir Hamma, nous avons décidé de nous rendre en Kabylie afin d’être en contact direct avec nos militants de premier plan.

Ce voyage a été tenu secret, seuls le Premier ministre Zidane et le président Ferhat étaient informés. Avec Samir, nous nous sommes rendus à Bouzeguene, Ait Bouada, Azazga, Akbou, Tizi-Ouzou, Maraghna, Ifri, Alger, Tizi-Bouchene.

Nous nous sommes également rendus aux cimetières afin de rendre hommage à tous les militants morts pour l’indépendance de la Kabylie.

Un voyage dans le temps en Kabylie…

Shamy rendant hommage sur sa tombe au colonel Mohand Akli Oulhadj

Prochainement, je ferai une série d’articles relatant mon voyage afin de communiquer mes impressions et surtout les messages qui m’ont été confiés par des militants du MAK de premier plan.

Une chose fait l’unanimité :

Tous les militant(e)s ou non militant(e)s, sympathisant(e)s, reprochent à la majorité des Kabyles vivant à l’étranger de ne pas faire leur devoir vis-à-vis de la Kabylie. Une fois la frontière franchie, ils oublient jusqu’à père et mère.