janvier 2019

Kabylie : la nouvelle assimilation est en route !

Le "Collectif pour la défense de la mémoire de Lounès Matoub" dénonce la nature et les intentions du colloque national "L'oeuvre de Matoub revisitée" organisé par l'Université Mouloud Mammeri à Tizi-Ouzou les 23 et 24 janvier 2019 en étroite collaboration avec les autorités algériennes.

Un rassemblement est prévu à Paris, le dimanche 24 février 2019 à 14h30.

Hommage à Youcef Goucem

Les associations IRJEN TURA-SYINE SYA et TAFERKA basées en France organisent une soirée en hommage au producteur et réalisateur Youcef Goucem décédé le jeudi 24 janvier, suite aux complications liées à son immolation à l’intérieur du siège de Dzair Tv.

Cette rencontre sera un moment d’évocation du parcours et du travail accompli par le professionnel de l’image qu’il était. Ça sera l’occasion d’avoir une pensée pour l’homme empli de générosité et d’exprimer notre solidarité envers sa famille et ses proches.

Projet Apulée, sur les pas du premier romancier de l'humanité

Projet Apulée

L'association socio-culturelle L'Mechta a pour projet d'alimenter en ressources la bibliothèque de la Maison des Jeunes du Village Riquet (Colonel Amirouche) en Basse Kabylie (Akvu).

Deux commissions sont en charge de la collecte : une au niveau de la commune et une autre en France. Un appel public est diffusé pour aider financièrement et matériellement ce lieu de ressourcement culturel et redonner l'envie de lire en kabyle et dans toutes les langues du monde en Kabylie.

Déclaration

Déclaration du Collectif des citoyens kabyles privés de leurs passeports

Déclaration du Collectif des citoyens kabyles privés de leurs passeports

Nous entamons la troisième année depuis le blocage de nos passeports, une situation sur laquelle nous ne pouvons plus nous taire. En effet, l’administration algérienne n’a même pas pris la peine de répondre aux courriers que nous lui avons adressés à maintes reprises pour avoir des explications sur ce blocage. Nous avons rendu l’affaire publique à travers des déclarations envoyées à la presse, malheureusement la sourde oreille continue à l'égard de nos demandes. Nous dénonçons cet état de fait et nous nous indignons du piétinement de notre droit

Algérie : le leurre de la loi organique concernant le statut officiel de Tamazight

Communiqué du CMA

Après des décennies de luttes et de sacrifices consentis par les Amazighs, l’Algérie a enfin décidé en 2016 de reconnaitre officiellement la langue amazighe. L’article 4 de la nouvelle Constitution stipule que «Tamazight est langue nationale et officielle.

L’Etat oeuvre à sa promotion et à son développement dans toutes ses variétés linguistiques en usage sur le territoire national. Il est créé une Académie algérienne de la langue amazighe, placée auprès du Président de la République.

Tazmalt : créer une bibliothèque pour démolir les temples de l'obscurantisme

Photographie Cité des Lettres et du Cinéma Tazmalt

Des jeunes audacieux ,membres de l'association  la Cité des Sciences et du Cinéma,  intéressés par la culture, se sont lancés dans un grand projet de création d'une bibliothèque associative au niveau de leur commune Tazmalt.

Une cagnotte est déjà lancée sur "LEETCHI" , soutenue par des personnalités artistiques, intellectuelles et politiques de la diaspora pour transporter un lot de livres déjà disponible et stocké en France , en attente d'envoi à TAZMALT.

Aziz Tari : « Rien ne m’arrêtera de manifester pour ma Kabylie »

Aziz Tari

Aziz TARI, ancien détenu politique en 1980 et 1981 a été arrêté et séquestré toute la journée du 12 janvier à Bgayet par la police coloniale algérienne. Voici son témoignage.

Rien ne m’arrêtera de manifester pour ma Kabylie.

C’est la deuxième fois que je suis arrêté en moins de deux mois pour les mêmes raisons, de la même manière et avec les mêmes méthodes. Cette fois ci c’est pour répondre à l’appel de manifester à l’initiative du MAK pour le 12 Janviers, le jour de Yennayer, notre nouvel an kabyle et Amazigh. Le 20 Novembre c’était pour la libération de Merzouk Touati.

Stage de percussions amazighes avec Azal Belkadi

L'association Tamazgha met en place un stage d'initiation aux percussions traditionnelles amazighes, principalement le tambourin (Abendayer).

Le stage est assuré par l'artiste Azal. Il comprend cinq séances réparties sur les mois de février et mars ; une séance découverte aura lieu le samedi 26 janvier 2019. Les séances auront lieu les samedis de 18h00 à 20h00. Les dates seront fixées ultérieurement.