Actualités Kabylie

Des chicanes entres les militants de base et les barons du FFS et RCD

Des chicanes entres les militants de base et les barons du FFS et RCD

Kabyle.com (Tizi-Ouzou) - Après avoir négocié officiellement avec le pouvoir un quota de postes de députés pour les élections législatives prochaines, des tensions, disputes et autres carambolages, ont éclatés aux seins des états majors des deux formations politiques dites de la « Kabylie » , en l’occurrence le FFS et le RCD pour désigner les candidats de tètes de listes. Ces dernières, ont perdu toute légitimité, crédibilité et soutien de la quasi-totalité du peuple kabyle depuis belle lurette.

Marche contre l'insécurité en Kabylie - « Nous sommes tous Djamel »

Marche pacifique à la mémoire de l’étudiant indignement assassiné à Tizi-Ouzou

Kabyle.com (Tizi-Ouzou) - La marche pacifique, organisée ce lundi 13 février par le comité des étudiants de l’UMMTO, en soutien et solidarité à la famille de l’étudiant ignoblement assassiné
en pleine rue à la ville des genêts, vendredi dernier par un malfrat notoirement connu des service de sécurité, a rassemblé plus de 7o.ooo manifestants. C’est du jamais-vu, dans les manifestations et autres contestations estudiantines en haute Kabylie depuis les années 1980.

Mohand Tayev Laravi hospitalisé, son pronostic vital engagé

Mohand Tayev Laravi hospitalisé, son pronostic vital engagé

A l‘occasion de son 70ème anniversaires, des militants de la démocratie, droits de l’homme, universitaires, anciens étudiants, intellectuels, progressistes, républicains et autres amis laïcs et indépendantistes du professeur, étaient présents samedi 11 février à la salle des fêtes Yefsah à Oued Aissi, pour célébrer l’événement de l’homme le plus estimé, voir encensé de toute une génération. En effet, cette grande cérémonie a été commémorée en grande pompe par les militants de la démocratie et autres compagnons de l’enseignant le plus populaire de l’UMMTO.

Un énième étudiant mortellement poignardé en pleine rue à Tizi-Ouzou

Djamel Souak

Kabyle.com Tizi-Ouzou - Un jeune étudiant âgé de 21 ans, répondant au nom de Djamel Souak, originaire du village Ath abdelmoumen, dans la commune des Ouadhias, a été lâchement assassiné vendredi dernier vers 22h en présence de son frère à quelques mètres de la résidence universitaire garçons dans la nouvelle-ville de Tizi-Ouzou. Il a été assassiné par un gardien squatteur d’un parking sauvage non réglementaire, sis à la salle des fêtes Tamaghra, en face du CEM sud (collège d’enseignement moyen), situé à quelques mètres de la cité garçons de Hasnaoua.

La légitimité historique est-elle un héritage ?

Fondation Colonel Amirouche

Arès avoir, été limogé par le RCD (rassemblement pour la culture et la démocratie ), pour « déloyauté » nous dit on, l’ex député et vice président de l’Assemblée populaire algérienne, en l’occurrence Nordine Ait Hamouda , » un politique » des plus impopulaires de la Kabylie a trouvé une prouesse méphistophélique pour rentrer par la grande porte à l’hémicycle Zeghout Youcef aux prochaines élections législatives.

Pédophilie - Des prêcheurs de bonnes paroles sous les verrous en Kabylie

Pédophilie - Des prêcheurs de bonnes paroles sous les verrous en Kabylie

Le phénomène de pédophilie dans le milieu religieux en Kabylie est devenu ces dernières temps un fait réel. Plusieurs cas ont été enregistrés par les services de la police judiciaire. Nous avons comptabilisé une dizaine d’Imam condamnés par la justice pour abus sexuel sur mineurs.

Pour une convention politique des autonomistes Kabyles ouverte et rassembleuse !

Pour une convention politique des autonomistes Kabyles ouverte et rassembleuse !

A l’issue de la réunion tenue le 30/12/2016 à Tizi-Ouzou, les animateurs du Manifeste Kabyle ont réaffirmé leur décision d’aller à une Convention Politique - qui se tiendra au mois de février prochain- et ont, pour la circonstance, rendu public l’appel suivant : Le 7 décembre 2014, nous avons rendu publique le ‘’Manifeste pour la reconnaissance constitutionnelle d’un statut politique particulier de la Kabylie’’. Ce texte, qui s’inspire largement des contributions individuelles et collectives de militants et universitaires autonomistes, a reçu un écho favorable certain dans les milieux politiques et dans la société civile kabyles. Il a permis d’ouvrir le débat sur des questions de fond donnant une vision basée sur des paradigmes nouveaux. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles il a été apprécié comme une contribution intellectuelle pouvant servir de référence à un texte politique fondateur.

La communauté kabyle chrétienne de Kabylie a fêté Noël dans l'angoisse

La communauté kabyle chrétienne de Kabylie a fêté Noël dans l'angoisse

Dans certaines mosquées de la capitale de Djurdjura, réputées comme fiefs des fondamentalistes intégristes réactionnaires, des Imams extrémistes ont plébiscité des fitwa et des prêches venimeux contre ce qu’ils appellent les impies et invitent les « musulmans fidèles » à chasser les Taghout ( Mécréants) de la terre d’islam.

Hamid Mezaoui : «La démocratie est un fondement de la vie sociale de la Kabylie»

Hamid Mezaoui
Militant actif de la cause identitaire, du mouvement associatif en Kabylie, auteur de plusieurs ouvrages et des travaux de recherche sur le patrimoine et la poésie kabyle, il est également éditeur. Dans cet entretien, qui nous a aimablement accordé, notre interlocuteur n’a ménagé aucun effort pour nous parler de son militantisme de longue date.

Le festival culture du tapis d’AtH Hichem, un patrimoine dévié de son identité initiale

Le festival culture du tapis d’AtH Hichem, un patrimoine dévié de son identité initiale

Délocalisé et déraciné, de sa contrée et de son identité originaire par les corsaires de l’histoire, ce dit festival international du tapis, un patrimoine typiquement kabyle crée par les sœurs blanches en 1889, vient d’être détourné de sa vocation initiale par les fossoyeurs des mémoires et de l’authenticité.

Gagnez des cadeaux - Jeux-concours