Actualités France

L'indépendance de la Kabylie est irréversible

En tant que ministre de la Culture et de la langue kabyle du MAK, j’accuse le pouvoir colonial criminel d’Alger d’avoir saboté sciemment tout ce qui concerne la Kabylie depuis 1962 à nos jours. Avant de développer mon sujet, je tiens à faire une mise au point.

Dans ma famille et dans le reste de la Kabylie, durant la guerre de libération du pays, il y eut des milliers de morts, dignes fils de la Kabylie. En 1958, moi-même, les Harkis m’ont torturé à l’âge de treize ans.

Thématiques

Lettre au Président Français sur la crainte d'une explosion populaire en Kabylie

Mohand Cherif Aissat est natif de la Kabylie. Diplômé en informatique du Centre d’Études et de Recherches en Informatique d’Oued-Smar (Alger) il a travaillé dans le secteur public et libéral. Installé au Canada, il a fait des cycles courts en coopération internationale et économie à l’université de Montréal tout en continuant à signer des analyses, des contributions libres sur l'Afrique du Nord. Nous publions sa lettre adressée à Emmanuel Macron.

Les islamistes contre tamazight, Yennayer, la Kabylie !

Abdallah Djaballah, président du Front de la justice et du développement (FJD) qui vient de donner une interview sur le quotidien l’Expression, n’a pas hésité à cracher son venin contre les Berbères.

Le MAK-Anavad met en place une feuille de route et son plan de communication

Première photographie officielle du GPK - Source MAK-Anavad

Communiqué du MAK-Anavad

Le Gouvernement Provisoire Kabyle est un gouvernement de libération nationale responsable de ses actes. Il veille à se battre pacifiquement et dans la légalité internationale la plus complète.

Le Gouvernement Provisoire Kabyle n’oeuvre que pour les intérêts de la Kabylie et du peuple Kabyle. Il n’est contre aucune entité ou organisation, nous disons bien aucune, qui respecte la Kabylie et le peuple Kabyle. Nous combattrons pacifiquement contre toute entité ou organisation visant à détruire la Kabylie, d’une manière ou d’une autre.

Les Kabyles marchent aux côtés des Kurdes Stéphane ARRAMI dim 04/02/2018 - 11:01

Des associations kabyles ont répondu à l'appel à manifester de cinq organisations kurdes (Conseil Démocratique Kurde en France - CDKF, Kurdistan au féminin, Journée mondiale pour Kobanê, Académie Arts et culture du Kurdistan et France-Kurdistan).

Yalhane - La Françafrique c'est fini !

« À bas la Françafrique #2 » est une compilation gratuite qui sort 4 ans après le premier volume et qui réunit des artistes d’un peu partout et notamment d’Afrique (Togo, Sénégal, Burkina, Mayotte, Gabon, Guinée, Suisse, France, Belgique), autour du thème politique de la Françafrique et du néocolonialisme français dans ces « anciennes » colonies.

L'indépendantiste Massinissa Ben Alioua emprisonné depuis 3 mois !

Massinissa Ben Alioua

Sur sa page Facebook Lazar Bessadi, militant indépendantiste du MAK-Anavad s'est adressé hier à son cousin Massinissa Ben Alioua dans une lettre poignante. Il rappelle les circonstances de l'emprisonnement de ce jeune kabyle engagé pour la sauvegarde de l'identité culturelle kabyle, notamment auprès dans la « coopérative théâtrale Machu », la troupe de théâtre « Aomar Fatmouche » et le mouvement pour l'autodétermination de la Kabylie. Nous reproduisons ici sa lettre :

Pour mon ami Da Slimane

Pour mon ami Da Slimane

Je voudrais rendre un grand hommage à mon ami Da Slimane, l’un des plus grands artistes kabyles de tous les temps. Il fut le premier à faire entrer la chanson kabyle dans les foyers. Vu la grande pudeur qui caractérise notre société, il avait refusé de chanter des chansons d’amour, dans le but d’être écouté par toute la famille ensemble. Dans cet hommage, je témoignerai sur l’homme artiste et ami très proche. J’ai rarement rencontré un être aussi affable et avenant. Sa simplicité égalait son talent.

Youcef Abdjaoui, chantre des amours impossibles

Youcef Abdjaoui, chantre des amours impossibles

Youcef Aliouche, plus connu sous le pseudonyme de Youcef Abdjaoui, ce qui signifie “le bougiote”, est né à Akfadou, le 16 décembre 1932. Dès son jeune âge, il s’est adonné pleinement à la musique, jouant inlassablement au bord des rivières ou sur les flancs de la forêt d’Akfadou de la guitare, du mandole et de l’oud jusqu’à en devenir un grand virtuose du médiator et de la plume.

Slimane Azem est le fabuliste kabyle

Slimane Azem

Le temps passe très vite, ça fait 35 ans, que dda Slimane nous à quitté et il avait que 65 ans et toutes ces années sont passées comme quelques jours. Il est toujours dans les cœurs et dans les pensées des siens, de ses fans toujours nombreux qui chaque année viennent se recueillir sur sa tombe au village de Moissac en France, où il vécu ses dernières années. Dda Slimane Azem a joué un rôle primordial pour la culture kabyle, il a étais un éveilleur des consciences, avec ces poèmes, ses chansons, ces pièces de théâtre et ces dictions qui sont toujours d’actualité.