Kabyle.com - A la une

Ni Naïma, ni Nouria !

Ces derniers temps, une vive polémique sur les réseaux sociaux, suite à la déclaration de la ministre de l'éducation nationale algérienne madame Nouria BENGHEBRIT qui stipule : "la prière à la maison, pas en classe!"
Cette déclaration a fait couler l'encre, réagir les internautes, les journalistes et la classe politique algérienne entre une majorité opposante et une minorité plaidante.
Sur les réseaux sociaux, des appels ont été lancés pour des prières collectives à l'intérieur des établissements scolaires algériens. Plusieurs photos ont été prises et partagées sur les réseaux sociaux en réponse aux déclarations de madame la ministre.

Mais peut-on soutenir une ministre rien que pour s'opposer aux islamistes et aux conservateurs?

Amar Benhamouche
16 février 2019
Projet Apulée

Projet Apulée, sur les pas du premier romancier de l'humanité

L'association socio-culturelle L'Mechta a pour projet d'alimenter en ressources la bibliothèque de la Maison des Jeunes du Village Riquet (Colonel Amirouche) en Basse Kabylie (Akvu).

Deux commissions sont en charge de la collecte : une au niveau de la commune et une autre en France. Un appel public est diffusé pour aider financièrement et matériellement ce lieu de ressourcement culturel et redonner l'envie de lire en kabyle et dans toutes les langues du monde en Kabylie.

Déclaration

29 janvier 2019
Amar Benhamouche
Année internationale des langues autochtones 2019 - Logo source : Nations unies

Vœux 2969 du Ministre de la Culture et de la Langue Kabyle

En ma qualité de ministre de la Culture et de la langue kabyle du GPK Anavad, de tout cœur, je tiens à souhaiter une bonne et heureuse année 2969 à tous mes collègues du gouvernement du Premier ministre Zidane Lafdal sous la présidence de Ferhat Mehenni.

28 janvier 2019
Shamy Chemini
Aziz Tari

Aziz Tari : « Rien ne m’arrêtera de manifester pour ma Kabylie »

Aziz TARI, ancien détenu politique en 1980 et 1981 a été arrêté et séquestré toute la journée du 12 janvier à Bgayet par la police coloniale algérienne. Voici son témoignage.

Rien ne m’arrêtera de manifester pour ma Kabylie.

C’est la deuxième fois que je suis arrêté en moins de deux mois pour les mêmes raisons, de la même manière et avec les mêmes méthodes. Cette fois ci c’est pour répondre à l’appel de manifester à l’initiative du MAK pour le 12 Janviers, le jour de Yennayer, notre nouvel an kabyle et Amazigh. Le 20 Novembre c’était pour la libération de Merzouk Touati.

16 janvier 2019
Rédaction Kabyle.com
Mairie de Paris

Demande de respect pour les parisiens kabyles

Le Président de l'Anavad a adressé une lettre de protestation à Madame Anne Hidalgo le 20 décembre dernier pour l'interpeller sur la récupération de l'organisation Yennayer le Nouvel An Amazigh à l'Hôtel de Ville de Paris.

16 janvier 2019
Rédaction Kabyle.com
Professeur Idir Amazigh Ifigha - Père Lachaise Paris

Une académie amazighe instrument du régime arabe algérien

Dès qu’il se voit le dos au mur, le régime algérien invente toujours quelque chose soi-disant à la faveur de la culture kabyle. Si on se réfère aux événements qui avaient donné naissance à une institution étatique dénommée le HCA, chacun sait que cette période correspond à la grève du cartable.

15 janvier 2019
Mokrane Neddaf
Yennayer

Afrique du Nord : le sixième siècle comme début de l'histoire ?!

À notre très chère terre d'Afrique du Nord, martyrisée, affamée et violée par l'impérialisme, je souhaite à tes enfants une bonne année 2969. Arabophones ou amazighophones, le mal est dans l'orgie de la politique et le leurre de la religion. Depuis des siècles , notre peuple est claquemuré dans l'étroite prison des ténèbres et de l'irrationalité.
Soyons imbus de notre droit à la liberté , à la vie et à l'épanouissement. Nous ne chicanons pas, mais nous nous révoltons contre la négation et l'injustice.

12 janvier 2019
Amar Benhamouche

A lire aussi

Gilets jaunes Kabyles Français


SI LPARI AR BṚAZILYA; AJILI AWṚAƔ, UL AZZGGAƔ I TEGRAWLA TAGREƔLANT TAMƔIDT

Amar Benhamouche

Les Kabyles sont constamment assimilés aux Arabes, ramenés à une algérianité qu'on leur inflige. La majorité des Kabyles baignent dans le patriotisme algérien où seuls l'islam et l'arabe sont constitutifs de la citoyenneté algérienne.

Stéphane ARRAMI