3 ans de prison pour avoir hissé le drapeau kabyle

Mohamed Touahria, un jeune militant kabyle engagé pour le droit à l’autodétermination de la Kabylie, a été violemment agressé et enlevé le samedi 20 avril 2024 après avoir hissé le drapeau kabyle. Selon sa famille et son avocat, il aurait subi des actes de torture et de viol perpétrés par l’armée algérienne.

Sa condamnation à trois ans de prison soulève des inquiétudes quant à la répression des voix dissidentes en Kabylie. La situation souligne le conflit persistant entre la volonté d’autodétermination des Kabyles et la répression exercée par une force étrangère coloniale arabo-islamiste qui ne reconnaît pas leur langue et leur identité.

source : MAK Kabylie

mohamed touahria Kabyle.com

Rédaction Kabyle.com
Rédaction Kabyle.com
Articles: 614

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.